Cette année-là

Vous prenez une année, vous la retrournez dans tous les sens, vous en décrivez le contexte, les protagonistes et les rebondissements. Une nouvelle année tous les deux mois, piochée dans un intervalle multiple de dix ans par rapport à l’année en cours. Et aussi le bilan complet des années récentes, depuis 2010.

  • 1975, une année dans le siècle
    Publié le 27 septembre 2015

    Saigon, Pol Pot, Romy Schneider, Pasolini, les Dents de la mer mais aussi les adieux de Kovacs, les débuts de Rocheteau et le carton rouge de Larqué, c’était 1975, dernier épisode du grand coup de mou de l’équipe de France qui aura duré quinze ans.

  • 1965, une année dans le siècle
    Publié le 2 mai 2015

    La qualification pour la coupe du monde en Angleterre, l’éclosion d’un attaquant prometteur, Philippe Gondet, des options tactiques à géométrie variable : en cette année 1965, l’équipe de France reprend espoir. Ça ne durera pas longtemps.

  • 1955, une année dans le siècle
    Publié le 14 février 2015

    L’Algérie, Bandung, Rosa Parks, Robert Mitchum mais aussi un match éblouissant de Kopa devant le public du Real Madrid et les débuts d’Albert Batteux : c’était l’année 1955 où naissaient en cinq jours d’écart Platini, Tigana et Bossis.

  • 2014, un bilan en bleu (5/6) : les matches
    Publié le 23 décembre 2014

    Avec 10 victoires et 34 buts marqués, 2014 est une belle année pour les Bleus. qui ont toutefois perdu le match qu’il ne fallait pas perdre. Mais rien que pour la première mi-temps éblouissante contre la Suisse, le voyage au Brésil valait le coup.

  • 2014, un bilan en bleu (4/6) : les attaquants
    Publié le 20 décembre 2014

    C’est dans ce secteur de jeu que se cache la trouvaille de l’année : Antoine Griezmann est arrivé au moment idéal pour s’installer à la place de Franck Ribéry. Pour le reste, Benzema et Giroud sont toujours aussi peu complémentaires.

  • 2014, un bilan en bleu (3/6) : les milieux
    Publié le 17 décembre 2014

    C’est le secteur de jeu le plus stable cette année. Prenez Cabaye en sentinelle, placez Matuidi en relayeur à gauche et Pogba en meneur à droite, vous obtenez le cœur du 4-3-3 modèle 2014.

  • 2014, un bilan en bleu (2/6) : les défenseurs
    Publié le 14 décembre 2014

    Les années passent, et c’est toujours la même chose : ça se bouscule dans la défense des Bleus. Ils étaient douze il y a deux ans, treize l’an dernier et ils sont encore douze cette année. Hormis Varane, il n’y a aucune certitude.

  • 2014, un bilan en bleu (1/6) : les gardiens
    Publié le 11 décembre 2014

    Ça a bougé chez les portiers des Bleus. Cinq gardiens appelés, trois qui ont joué, et Hugo Lloris qui semble moins intouchable que les années précédentes : voilà qui promet une saine concurrence d’ici l’Euro.

  • 1994, une année dans le siècle
    Publié le 8 décembre 2014

    C’est la dernière fois que l’équipe de France manque une phase finale. Pour autant, 1994 n’est pas une année blanche : Jacquet, Barthez, Thuram et Zidane arrivent et la plus longue série d’invincibilité de l’histoire commence.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


265 matchs des Bleus en intégralité