Griezmann, Mbappé, Giroud : une attaque trois étoiles

Publié le 27 mars 2019

Depuis deux ans qu’ils sont associés en attaque, ces trois-là ne laissent pas grand chose aux autres. Ils marquent les deux tiers des buts (les trois quarts sur les deux derniers matchs) et ne sont pas avares de passes décisives.

Depuis mars 2017, Olivier Giroud, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé cannibalisent la ligne d’attaque des Bleus. Ils jouent presque tout le temps (un seul match manqué pour chacun d’eux sur les 31 disputés) et ils marquent à tour de bras : 40 buts sur les 63 inscrits par l’équipe de France sur cette période. Mais ils font marquer aussi : ils cumulent 15 passes décisives, dont six pour l’un d’entre eux : et, les choses étant bien faites, chacun des trois a fait une passe décisive à l’un des deux autres ! Pour les 9 destinées à d’autres joueurs, Griezmann (5) et Mbappé (4) ont été plus altruistes que Giroud (aucune).

Si on résume : 40 buts marqués (14 pour Giroud, 14 aussi pour Griezmann, 12 pour Mbappé) + 9 passes décisives pour d’autres partenaires = 49 buts sur 63 dans lesquels ils sont directement impliqués. Et encore, le tir de Giroud contre le Pérou, poussé derrière la ligne par Mbappé, n’est pas compté en tant que passe décisive...

PNG - 23.2 ko

Autre stat remarquable : sur ces 31 matchs, chacun des trois attaquants n’a été absent qu’une fois : Giroud contre l’Allemagne en novembre 2017, Griezmann face à l’Angleterre en juin de la même année et Mbappé contre le Paraguay, lui aussi en juin 2017. Ils ont donc joué tous les trois 30 fois, et il y en a toujours eu au moins deux sur le terrain.

Impliqués dans tous les matchs où l’équipe de France a marqué

Si on enlève les cinq matchs où les Bleus n’ont pas marqué (trois 0-0 contre le Luxembourg, le Danemark et l’Allemagne et deux défaites 0-2 face à l’Espagne et aux Pays-Bas), le trio a été impliqué directement (but) ou indirectement (passe décisive) sur les 26 rencontres restantes. Autrement dit, depuis mars 2017, jamais les Bleus n’ont terminé un match en marquant sans qu’un des trois attaquants ait été impliqué.

Ils se sont même partagé le travail sur les pénaltys. Sur les huit sifflés en faveur des Bleus, Griezmann en a transformé six, Mbappé un, et Giroud le dernier. Au passage, deux d’entre eux ont été sifflés pour une faute sur Mbappé et un autre sanctionnant une faute sur Griezmann.

La clé du succès de cette association a priori improbable tient à leur complémentarité : ils ont des profils techniques et des caractéristiques physiques très différents, ils sont issus de trois générations différentes (Giroud est né en 1986, Griezmann en 1991 et Mbappé en 1998), ont intégré la sélection à des périodes différentes (novembre 2011 pour le premier, mars 2014 pour le deuxième et mars 2017 pour le dernier). Et forcément, leurs ambitions ne sont pas les mêmes.

Autrement dit, tant que ces trois-là tiennent la cadence (puisque en 2019, ils ont décidé de marquer ensemble), les Bleus ne craignent pas grand chose. Et Didier Deschamps peut dormir tranquille : sur le banc, outre Lemar, Fekir et Thauvin, il a Coman, Martial et Dembélé, sans oublier Lacazette ou Plea. De quoi voir venir.

Dans le tableau ci-dessous sont signalés les buts (chiffres en bleu), les passes décisives (entre parenthèses) et les absences (en rouge) des trois attaquants pour chacun des 31 matchs depuis mars 2017.

#adv.resGiroudGriezmannMbappéautres
847 Islande   4-0  1  1

(Mbappé)

1

(Griezmann)

1

(Mbappé)

846 Moldavie   4-1  1  1 1   1

(Griezmann)

845 Uruguay  1-0 1

pénalty

 
844  Pays-Bas  0-2        
843  Allemagne  2-1  2

1 pénalty

   
842  Islande  2-2    1

pénalty

 1

csc

841  Pays-Bas  2-1 1   1
840 Allemagne  0-0      
 839  Croatie   4-2  1

pénalty

 1   1

csc

 838  Belgique  1-0        1

(Griezmann)

 837  Uruguay  2-0    1    1

(Griezmann)

836  Argentine 4-3    1

pénalty

 2

(Giroud)

 1
835  Danemark 0-0        
 834  Pérou  1-0    1   
 833  Australie  2-1    1

pénalty 

   1

csc

 832  Etats-Unis  1-1      1  
 831 Italie  3-1    1

pénalty

   2
830  Rep. d’Irlande  2-0  1      1
829  Russie   3-1      2   1
 828  Colombie  2-3  1      1

(Mbappé) 

 827  Allemagne   2-2 absent      2

(Mbappé) 

 826  Pays de Galles   2-0 1

(Mbappé) 

 1    
825 Biélorussie 2-1  1

(Griezmann]

 1    
824 Bulgarie 1-0      1

(Griezmann)

823 Luxembourg  0-0      
822 Pays-Bas  4-0  1

(Giroud) 

 1 2

(Griezmann) 

821 Angleterre  3-2 absent     3

(Mbappé) 

820 Suède  1-2 1      
819 Paraguay  5-0 3  1  absent  1
818 Espagne 0-2      
817 Luxembourg 3-1 2  1

pénalty 

   

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


265 matchs des Bleus en intégralité