Tableau des gardiens de l’équipe de France de football

Publié le 10 octobre 2021 - Bruno Colombari, Matthieu Delahais

Soixante-dix-neuf gardiens ont joué dans les cages de l’équipe de France. De Hugo Lloris à André Renaux, les voici tous réunis dans un tableau enrichi détaillant leurs performances et leurs séries.

Les gardiens encore en activité et n’ayant pas renoncé à la sélection sont en gras. En cas d’égalité au nombre de sélections, le gardien ayant encaissé le moins de buts est prioritaire.

Be représente les buts encaissés et Be/M la moyenne de buts encaissés par match. Les colonnes 0, 1, 2 et 3+ indiquent le nombre de matches où le gardien n’a encaissé aucun but (clean sheet), un, deux ou trois buts et plus. NC signifie non connu, pour les matches où les buts encaissés n’ont pas été minutés. La colonne inv mn décompte le nombre maximum de minutes consécutives sans encaisser de but (à l’intérieur du même match ou sur plusieurs matches consécutifs). La colonne inv ma décompte le nombre de matches consécutifs sans encaisser de but.

Concernant Hugo Lloris, le nombre de clean-sheets (match sans but encaissé) est sujet à controverse. Lors de Serbie-France de septembre 2009, il est en effet expulsé dès la 9e minute alors que le score est de 0-0. Faut-il compter ce match parmi ceux où il n’a pas encaissé de but ? Certains disent que non, je pense que oui. Le total de clean sheets de Lloris le compte en tout cas.

Vous pouvez trier le tableau par colonne en cliquant sur l’entête de la colonne choisie. Un clic trie dans l’ordre croissant, le clic suivant dans l’ordre décroissant. Quand vous rechargez la page, le tri par défaut revient.

GardienSelBeBe/M0123+inv.
mn
inv
ma
1 Hugo Lloris 134 109 0.81 60 45 24 5 549 5
2 Fabien Barthez 87 48 0.55 51 26 8 2 896 8
3 Joël Bats 50 37 0.74 28 9 11 2 639 7
4 Bernard Lama 44 31 0.7 23 12 7 2 780 8
5 Georges Carnus 36 54 1.5 6 13 12 5 183 1
6 Grégory Coupet 34 19 0.56 20 11 2 1 504 5
7 Steve Mandanda 34 32 0.94 13 12 7 2 232 2
8 Bruno Martini 31 28 0.9 8 17 5 1 273 2
9 Alex Thépot 31 76 2.45 2 7 8 14 111 1
10 François Remetter 26 33 1.27 6 9 6 5 314 3
11 Julien Darui 25 41 1.64 5 7 8 5 186 1
12 Dominique Baratelli 21 17 0.81 9 6 6 0 266 2
13 Pierre Bernard 21 32 1.52 2 9 6 4 157 1
14 Pierre Chayriguès 21 50 2.38 4 3 2 12 179 1
15 Marcel Aubour 20 27 1.35 6 7 3 4 354 3
16 Maurice Cottenet 18 69 3.83 1 3 2 11 134 1
17 Dominique Dropsy 17 16 0.94 7 6 1 2 334 3
18 René Vignal 17 38 2.24 1 4 4 6 122 1
19 Dominique Colonna 13 23 1.77 0 5 6 2 98 0
20 Ulrich Ramé 12 9 0.75 6 3 3 0 311 3
21 Mickaël Landreau 11 3 0.27 9 1 1 0 693 7
22 Jean-Paul Bertrand-Demanes 11 11 1 5 2 3 1 213 2
23 René Llense 11 20 1.82 3 2 3 3 158 1
24 Laurent Di Lorto 11 21 1.91 2 3 2 4 171 1
25 André Rey 10 8 0.8 5 2 3 0 176 1
26 Jean Castaneda 9 9 1 4 2 0 3 375 3
27 Jean-Luc Ettori 9 13 1.44 3 3 0 3 171 1
28 Claude Abbes 9 17 1.89 2 1 2 3 157 1
29 Robert Défossé 9 18 2 3 1 1 4 262 2
30 César Ruminski 7 9 1.29 0 6 0 1 121 0
31 Georges Lamia 7 13 1.86 1 1 3 2 166 1
32 Abderrahman Ibrir 6 9 1.5 1 3 0 2 148 1
33 Jean-Pierre Tempet 5 3 0.6 2 3 0 0 200 1
34 Albert Parsys 5 8 1.6 1 2 1 1 96 1
35 André Tassin 5 15 3 0 0 2 3 83 0
36 Henri Beau 5 20 4 0 0 1 4 NC 0
37 Louis Tessier 5 36 7.2 0 0 0 5 NC 0
38 Lionel Letizi 4 5 1.25 0 3 1 0 132 0
39 Laurent Henric 4 11 2.75 2 0 0 2 213 2
40 Zacharie Baton 4 19 4.75 0 2 1 1 133 0
41 Philippe Bergeroo 3 1 0.33 2 1 0 0 175 1
42 Alphonse Areola  3  1  0.33  2 1 0 0 157 1
43 Stéphane Ruffier 3 2 0.66 2 0 1 0 199 2
44 Jean Taillandier 3 5 1.67 0 1 2 0 63 0
45 Maurice Beaudier 3 7 2.33 0 0 2 1 107 0
46 Daniel Eon 3 8 2.67 0 0 1 2 39 0
47 Antonin Lozès 3 11 3.67 0 0 1 2 53 0
48 René Charrier 2 1 0.5 1 0 1 0 111 1
49 Gilles Rousset 2 2 1 1 0 1 0 135 1
50 Sébastien Frey 2 2 1 1 0 1 0 89 1
51 Maurice Guichard 2 3 1.5 1 0 0 1 115 1
52 Raoul Chaisaz 2 3 1.5 0 0 1 1 33 0
53 Émile Friess 2 5 2.5 0 1 0 1 73 0
54 Stéphane Dakowski 2 5 2.5 0 1 0 1 78 0
55 Georges Crozier 2 9 4.5 0 0 0 2 30 0
56 Maurice Tilliette 2 21 10.5 0 0 0 2 36 0
 57  Jean-Pierre Kress 1 0 0 1 0 0 0 90 1
58 Richard Dutruel 1 0 0 1 0 0 0 33 1
59 Stéphane Porato 1 0 0 1 0 0 0 90 1
60 Yves Chauveau 1 0 0 1 0 0 0 90 1
61 Cédric Carrasso 1 0 0 1 0 0 0 90 1
62 Benoît Costil 1 0 0 1 0 0 0 90 1
63 Alfred Dambach 1 1 1 0 1 0 0 83 0
64 Louis Bournonville 1 1 1 0 1 0 0 83 0
65 Mike Maignan 1 1 1 0 1 0 0 45 0
66 Albert Rust 1 2 2 0 0 1 0 62 0
67 Bruno Ferrero 1 2 2 0 0 1 0 47 0
68 Lionel Charbonnier 1 2 2 0 0 1 0 60 0
69 Pierrick Hiard 1 2 2 0 0 1 0 59 0
70 Raymond Frémont 1 2 2 0 0 1 0 72 0
71 Rodolphe Hiden 1 2 2 0 0 1 0 83 0
72 Marcel Domingo 1 3 3 0 0 0 1 51 0
73 Charles Allé 1 4 4 0 0 0 1 29 0
74 Jacques Dhur 1 4 4 0 0 0 1 26 0
75 Paul Sinibaldi 1 4 4 0 0 0 1 53 0
76 Jean Loubière 1 5 5 0 0 0 1 NC 0
77 Charles Berthelot 1 8 8 0 0 0 1 26 0
78 Fernand Desrousseaux 1 9 9 0 0 0 1 19 0
79 André Renaux 1 12 12 0 0 0 1 19 0

pour finir...

Un grand merci à Matthieu Delahais qui m’a envoyé une étude statistique sur les gardiens dont ce tableau est inspiré.

A noter que deux joueurs de champ ont évolué ponctuellement comme gardien en cours de match : Fernand Canelle le 7 mai 1905 (à la place de Georges Crozier) et Augustin Chantrel le 13 juillet 1930 (à la place d’Alexis Thépot).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee