Les 25 pour l’Euro avec N’Golo Kanté

Publié le 17 mai 2024 - Bruno Colombari

Deux ans après sa dernière sélection, N’Golo Kanté est de retour en équipe de France, avec laquelle il va disputer son troisième Euro. C’est la seule surprise de l’annonce de la liste des 25 par Didier Deschamps, qui a aussi appelé Bradley Barcola et Ferland Mendy.

4 minutes de lecture

L’arrivée de Bradley Barcola, prévisible, a été éclipsée par le retour inattendu, deux ans après, de N’Golo Kanté. Didier Deschamps a préparé une liste de 25 noms. Comme à chaque fois, cette liste est susceptible d’évoluer jusqu’au 29 mai puisque la saison des clubs n’est pas terminée et qu’un forfait de dernière minute est toujours possible.

On sait que le sélectionneur aurait préféré une liste de 23 joueurs, et qu’il aurait pu le faire puisque la jauge des 26 fixée par l’UEFA est un maximum et pas une obligation. Mais il est tentant — et logique — de supposer que ce sont les incertitudes sur le rétablissement d’Aurélien Tchouaméni et de Kingsley Coman qui l’ont incité à convoquer deux joueurs supplémentaires. D’ailleurs, si on examine la structure de la liste, il y a 8 défenseurs (comme dans une configuration à 23) où Ferland Mendy supplée le forfait de Lucas Hernandez. Le reste est sans surprise, avec six défenseurs présents au Qatar plus Jonathan Clauss (qui remplace numériquement Axel Disasi).

Le retour de Kanté, en attendant Pogba en 2026 ?

Au milieu, c’est N’Golo Kanté qui fait le septième et qui est évidemment la grosse surprise de cette liste, puisqu’il n’avait plus joué en Bleu depuis juin 2022, que la saison suivante avait été quasi blanche pour cause de blessures répétées et qu’il avait quitté l’Europe pour l’Arabie Saoudite l’été dernier, pour ce qui ressemblait beaucoup à une préretraite dorée, à 32 ans.

Mais Didier Deschamps a montré plusieurs fois qu’il gardait toujours la porte ouverte aux internationaux perdus de vue, comme il l’a fait avec Adrien Rabiot en 2020, Karim Benzema en 2021 ou Steve Mandanda en 2022. Ce qui laisse une petite chance pour Paul Pogba en 2026, où il n’aura que 33 ans (l’âge actuel de Kanté et Griezmann), à condition que sa suspension de quatre ans soit réduite et qu’il puisse rejouer rapidement.

Bradley Barcola en supersub ?

Enfin, en attaque, il y a un septième joueur également. Le retour de Coman étant prévisible, et celui de Bradley Barcola annoncé, il n’y a pas vraiment de surprise. On verra si le Parisien arrive à bousculer la hiérarchie comme il l’a fait cette saison au PSG, mais avec cinq changements par match qui concernent essentiellement les joueurs offensifs, il pourrait jouer le rôle de supersub qu’avait justement en 2016 Kingsley Coman.

Si la liste a bougé dans les proportions habituelles depuis le dernier Euro (15 changements sur 25), elle est plus stable depuis la Coupe du monde 2022 (7 rotations, un minimum depuis 2012). Mais il faut tenir compte d’un calendrier inhabituel, puisque seulement trois ans séparent les deux championnats d’Europe, et que l’édition 2024 se tiendra 18 mois après le tournoi mondial.

Sept changements depuis la Coupe du monde

Sur les 8 absents de 2022 (liste initiale à 26), trois sont un choix du sélectionneur (Mattéo Guendouzi, Jordan Veretout et Axel Disasi), mais ils n’ont jamais eu un statut de titulaire et font plutôt partie d’un deuxième cercle de six ou sept noms, celui des suppléants dans lequel on pourrait aussi citer Jean-Clair Todibo, Boubacar Kamara ou Moussa Diaby. Il est probable qu’en cas de défection d’un des 25 joueurs convoqués, ceux-là seront en première ligne. Un quatrième est forfait sur blessure (Lucas Hernandez) et quatre autres ont tiré un trait sur la sélection (Hugo Lloris, Steve Mandanda, Raphaël Varane et Karim Benzema).

Ils sont numériquement remplacés par Mike Maignan, qui a déjà participé à l’Euro 2020 (sans jouer), N’Golo Kanté et cinq joueurs qui vont vivre leur première phase finale : Brice Samba, Jonathan Clauss, Ferland Mendy, Warren Zaïre-Emery et Bradley Barcola, le seul néophyte de la liste.

Une défense chamboulée depuis le dernier Euro

Par rapport à l’Euro 2020, c’est la défense (gardiens compris) qui a le plus bougé puisque Aréola, Samba, Clauss, Théo Hernandez, Konaté, Ferland Mendy, Saliba et Upamecano arrivent alors que Lloris, Mandanda, Digne, Dubois, L.Hernandez, Kimpembe, Lenglet, Varane et Zouma ne sont plus là. En clair, il ne reste plus que Maignan, Pavard et Koundé.

Le milieu de terrain a bien bougé aussi, avec les entrées de Camavinga, Youssouf Fofana, Tchouaméni et Zaïre-Emery et les sorties de Lemar, Pogba, Sissoko et Tolisso. C’est finalement l’attaque qui est la plus stable puisqu’on ne constate que deux arrivées, Barcola et Kolo Muani, à la place de Ben Yedder et Benzema.

Sept champions du monde six ans après, contre neuf en 2004

Enfin, le retour de N’Golo Kanté maintient la jauge des champions du monde 2018 à sept, en compensant l’absence de Lucas Hernandez. Alphonse Aréola, Benjamin Pavard, Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé, Olivier Giroud et Kylian Mbappé sont les six autres.

A titre de comparaison, à l’Euro 2004 il restait neuf champions du monde (sur une liste de 23) : Fabien Barthez, Marcel Desailly, Bixente Lizarazu, Lilian Thuram, Robert Pirès, Patrick Vieira, Zinédine Zidane, Thierry Henry et David Trezeguet. C’est d’autant plus étonnant qu’entre les deux phases finales, il y avait eu trois sélectionneurs différents (Aimé Jacquet, Roger Lemerre et Jacques Santini), alors que Didier Deschamps était déjà en place en 2018. Mais la liste de 2024 est plus jeune que celle de 2004 : 27 ans et 4 mois contre 28 ans et 10 mois. Tout comme la liste de 2018 (26 ans) était déjà plus jeune que celle de 1998 (27 ans et 3 mois).

On pourrait attribuer cette rotation plus importante en six ans au nombre de nouveaux joueurs appelés entre les deux compétitions. Mais ce n’est pas le cas : entre août 1998 et juin 2004, 37 Bleus ont débuté en sélection. Depuis septembre 2018, ils sont également 37 (Barcola sera le 38e).

Présence lors des cinq derniers matchs

En toute logique, les trois nouveaux appelés (Kanté, Mendy et Barcola) étaient absents lors des cinq derniers matchs (depuis France-Ecosse en octobre 2023). Ce sont Théo Hernandez et Kylian Mbappé qui comptent le plus de temps de jeu, avec quatre matchs entiers et deux entrées en jeu. Olivier Giroud, Jonathan ClaussMarcus Thuram et Youssouf Fofana ont aussi participé aux cinq rencontres, alors que Warren Zaïre-Emery et Kingsley Coman sont ceux qui ont le moins joué. Alphonse Aréola n’est pas sorti du banc une seule fois dans cette période, marquée par les absences très inhabituelles d’Aurélien Tchouaméni (en novembre) et d’Antoine Griezmann (en mars).

joueur903 ECO904 GIB905 GRE906 ALL907 CHL
Alphonse Aréola 0 0 0 0 0
Brice Samba 0 0 90 90 0
Mike Maignan 90 90 0 0 90
Dayot Upamecano 82 0 90 0
William Saliba 8 90 0 90
Ibrahima Konaté 87 0 90
Jules Koundé 0 65 62 79
Jonathan Clauss 90 90 25 28 11
Benjamin Pavard 90 90 0
Théo Hernandez 90 90 90 28 90
Ferland Mendy
Warren Zaïre-Emery 20 62 0
Eduardo Camavinga 90 28 44
Aurélien Tchouaméni 90 75 90
N’Golo Kanté
Antoine Griezmann 77 90 90
Youssouf Fofana 13 70 90 15 90
Adrien Rabiot 0 67 90 90 0
Bradley Barcola
Kingsley Coman 26 67 25
Kylian Mbappé 87 90 25 90 90
Randal Kolo Muani 3 0 65 6 83
Ousmane Dembélé 64 23 65 84 0
Marcus Thuram 26 67 20 62 7
Olivier Giroud 64 23 70 28 83

D’où viennent-ils ?

La Ligue 1 conserve ses 8 joueurs dont 5 du Paris SG, comme en mars. La Série A arrive ensuite avec 6 représentants dont 5 des deux clubs milanais. La Liga revient bien avec 5 joueurs, devant la Premier League en net recul avec seulement 3 internationaux. Enfin, la Royal Saudi League fait son entrée dans la liste des championnats ayant accueilli un Bleu.

PNG - 157.1 kio

Mots-clés

Vous êtes plusieurs milliers chaque jour à venir sur Chroniques bleues. Nous vous en sommes reconnaissants et nous aimerions en savoir plus sur vous. Avec, en cadeau, trois articles inédits au format pdf à télécharger !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dossier spécial Jeux olympiques