En attendant le monde (8) : blessés au plus mauvais moment - commentaires