Bleu de presse #59

Publié le 19 mai 2022 - Bruno Colombari

Théo Hernandez qui se prend pour Maradona, Pogba en négociations avec le PSG, Kolo Muani, Terrier et Bourigeaud préconvonqués en équipe de France, Mbappé qui a encore fait le show et les confidences de Camavinga à l’aise à Madrid.

C’est un serpent de mer au moins aussi récurrent que celui du départ de Mbappé au Real. L’arrivée de Pogba au PSG serait imminente, comme le relaie Grégory Fortune sur RTL. « L’indiscrétion est signée du journaliste italien Marco Conterio. Selon le rédacteur en chef de Tutto mercato web, le PSG s’active ces dernières heures pour boucler un accord avec Paul Pogba. Les deux parties seraient proches de conclure. Le milieu de terrain de 29 ans ne prolongera pas avec Manchester United, où il arrive en fin de contrat en juin après cinq saisons en dents de scie. »

Alors que le suspens est total en série A où l’AC Milan devance l’Inter de deux points avant la dernière journée, Théo Hernandez s’est encore illustré le week-end dernier contre l’Atalanta. Le piston gauche des Bleus a récupéré un ballon devant sa surface puis a traversé tout le terrain avant de contourner la défense centrale pour battre le gardien adverse d’un tir croisé du gauche. « C’est peut-être le but de la saison en Serie a. Ou au moins l’une des réalisations qui restera dans les mémoires, tous championnats confondus ». Milan l’a emporté 2-0.

RMC Sport a eu des infos, probablement via les clubs concernés, à savoir Nantes et Rennes, sur les préconvocations envoyées à la FFF avant chaque rassemblement de l’équipe de France. C’est ainsi que Benjamin Bourigeaud (11 buts, 16 passes décisives cette saison) et son coéquipier rennais Martin Terrier (21 buts en Ligue 1) font partie de la préliste, tout comme les Nantais Randal Kolo Muani et Alban Lafont, vainqueurs de la Coupe de France 2022. « La présence de Kolo Muani ne dit rien des intentions de Didier Deschamps à son sujet, mais cela démontre que les prestations de l’attaquant le plus remuant de la finale à Saint-Denis ont tapé dans l’œil du sélectionneur. Auteur de 12 buts en Ligue 1 cette saison, 13 toutes compétitions confondues, Randal Kolo Muani savait son destin lié à celui de Francfort, où il a signé libre, depuis longtemps. L’international espoirs, au FC Nantes depuis ses 17 ans, est très rapidement apparu déterminé à finir la saison en trombe, histoire de partir en paix. »

Il a encore volé la vedette à la cérémonie des trophées UNFP dimanche, où il a été désigné meilleur joueur de Ligue 1 pour la troisième fois consécutive. Kylian Mbappé a beau eu regretter d’avoir tiré la couverture à lui il y a trois ans dans les mêmes circonstances, « juste en annonçant qu’il avait « quasiment » fait son choix et qu’il s’apprêtait à le dévoiler d’ici le prochain rassemblement des Bleus, le champion du monde 2018 a été rattrapé par ce qu’il engendre depuis son avènement au plus haut niveau : la lumière. » constate Pierre Maturana sur SoFoot. « Ce que raconte cette séquence, somme toute et factuellement pas très intéressante, c’est à quel point Kylian Mbappé continue de changer de dimension. Jusqu’à quand, jusqu’à où ? Au-delà du terrain où ses performances ne cessent d’épater, le calendrier qu’il a imposé et le mystère qu’il a entretenu autour de son avenir vont encore lui faire passer un cap et lui faire connaître une pression rarement atteinte dans l’histoire du foot. »

Thymoté Pinon a rencontré à Madrid celui qui avait affolé les compteurs de l’équipe de France en débutant à 17 ans et 9 mois en septembre 2020. Depuis, Camavinga a signé au Real et il boucle sa première saison en préparant la finale de Ligue des Champions. « Il paraît déjà loin le temps du premier « toro » passé à courir après le ballon au milieu des Modric, Kroos et Benzema. « Pour ma première séance collective, je m’étais dit : « Eduardo, essaye de ne pas te retrouver trop souvent au centre. » Autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas réussi. » L’ancien Rennais rejoue la scène dans un grand éclat de rire mais concède avoir été « un peu surpris par la vitesse à laquelle ça allait ». […] Que Camavinga le veuille ou non, jouer au Real en étant aussi jeune n’est pas quelque chose de commun. « Je sais, on me le dit tous les jours, en plaisante le principal intéressé. Mais je suis quelqu’un qui vit les choses avec un peu de détachement. Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis « je-m’en-foutiste » mais c’est presque l’idée. Il ne faut pas se mettre trop la pression... »

  • Eduardo Camavinga raconte son adaptation rapide au Real Madrid : « Tout le monde m’a mis à l’aise » par Thymoté Pinon dans France Football du 14 mai

Le périple judiciaire de Benjamin Mendy en Angleterre n’est pas fini. Visé par sept chefs d’accusation de viol, le champion du monde 2018 n’était pas présent lors de l’audience préliminaire de mardi au tribunal de Chester. « le latéral de 27 ans est convoqué sur deux jours - 23 et 24 mai - pour une nouvelle audience préliminaire, préparatoire à son procès. Un procès prévu à partir du 25 juillet, pour une durée de six semaines. […] Si l’agenda est respecté, la justice britannique se prononcera sur une demande d’abandon de charges, précédemment présentée par la défense du champion du monde 2018. Cette prochaine audience préliminaire devrait également permettre au joueur de plaider coupable ou non coupable des faits qui lui sont reprochés. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.