Un nom sur un maillot

905 joueurs ont porté au moins une fois le maillot de l’équipe de France. De Jurietti, dont la carrière internationale a duré 8 secondes, à Lilian Thuram, qui a joué plus de 194 heures, tous ont une histoire qui mérite d’être racontée, ainsi que celle de quelques illustres adversaires. Retrouvez dans cette rubrique des portraits individuels ou collectifs, avec des statistiques inédites.

  • Génération 2 : les années Mattler (1930-1940)
    Publié le 13 mai 2019

    Parfaitement calée sur les années 1930, la deuxième génération des Bleus est emmenée par le défenseur sochalien Etienne Mattler. Elle dispute avec lui les trois premières Coupes du monde et commence à laisser des regrets, ce qui est plutôt bon signe.

  • Un joueur, une image : plaidoyer pour une mémoire alternative
    Publié le 22 avril 2019

    La carrière internationale d’un joueur peut-elle se résumer en quelques secondes destinées à tourner en boucle dans nos mémoires et les archives vidéo ? Et si on cherchait des images alternatives, moins connues mais tout autant, voire plus, représentatives ?

  • Un joueur, une image : ce que retiendra la mémoire collective
    Publié le 19 avril 2019

    Battiston ? Le choc avec Schumacher. Pavard ? La volée contre l’Argentine. Thuram ? Le doigt sur la bouche. Giresse ? Les bras écartés à Séville. La plupart des joueurs sont associés par la mémoire collective à une image, qui vient spontanément, et qui en occulte beaucoup d’autres.

  • Griezmann, Mbappé, Giroud : une attaque trois étoiles
    Publié le 27 mars 2019

    Depuis deux ans qu’ils sont associés en attaque, ces trois-là ne laissent pas grand chose aux autres. Ils marquent les deux tiers des buts (les trois quarts sur les deux derniers matchs) et ne sont pas avares de passes décisives.

  • Quel adversaire en amical en juin ?
    Publié le 20 mars 2019

    La FFF n’a toujours pas communiqué le nom de l’adversaire des Bleus pour le match amical prévu le 2 juin prochain à Nantes. Aidons-là en lui proposant vingt noms possibles.

  • Génération 3 : les années Baratte (1944-1952)
    Publié le 4 mars 2019

    Alors que celle de Mattler avait laissé voir de belles promesses, la première génération d’après-guerre naît la veille de Noël 1944 et dure huit ans, jusqu’à l’émergence de Kopa. Son leader est l’avant-centre lillois Jean Baratte.

  • Les assidus : ils n’en manquent pas une !
    Publié le 24 février 2019

    Ceux-là parviennent à faire leur trou en sélection et n’en bougent plus. Ils enchaînent les matchs par dizaines, jamais absents, rarement remplaçants, parfois remplacés. De Vieira à Mbappé, voici les assidus en Bleu.

  • Génération 4 : les années Kopa (1952-1962)
    Publié le 20 février 2019

    C’est la première grande génération de l’équipe de France. Née huit ans après la Libération, elle est riche d’un quatuor de niveau mondial et d’une demi-douzaine de grands joueurs autour. Elle va particulièrement briller pendant cinq ans, de mars 1955 à avril 1960.

  • Ainsi s’achèvent les carrières (4) : par un hommage
    Publié le 3 février 2019

    Dernière partie de cette série consacrée aux adieux internationaux : les rares cas où un hommage a été rendu sur le terrain au partant. Ils sont huit à y avoir eu droit, mais seulement quatre en tant que joueurs en activité.

  • Ainsi s’achèvent les carrières (3) : sur blessure
    Publié le 1er février 2019

    Troisième partie de cette série, avec un retour sur sept joueurs passés des vestiaires à l’infirmerie, sans billet de retour. D’une triple fracture à l’avant-bras aux douleurs lombaires, les blessures auront brisé net des trajectoires qui auraient pu être encore plus belles.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


265 matchs des Bleus en intégralité