Frédéric Goetz

Travaillant dans l’audiovisuel depuis plus de dix ans, ce supporter marseillais découvre l’équipe de France de la pire des manières un soir de novembre 1993 face à la Bulgarie. Malgré ce premier souvenir traumatisant, il devient un inconditionnel des Bleus lors des qualifications pour l’Euro 96 et n’a raté que très peu de matchs depuis. Journaliste amateur, il est aussi co-animateur du podcast Rétro Panini Coupe du monde.

Voir l’ensemble de la rédaction

JPEG - 30.8 kio
Envoyer un message