Bruno Martini

Chronologiquement situé entre Joël Bats et Bernard Lama, Bruno Martini a été un gardien de transition, comme avant lui Abbes, Aubour, Baratelli ou après lui Coupet et Mandanda. Il a pourtant côtoyé l’équipe de France pendant neuf ans comme joueur (1987-1996) et onze ans comme entraîneur des gardiens (1999-2010). Il a donc accompagné les trois principaux gardiens des Bleus, Bats, Barthez et Lloris. Il est décédé en octobre 2020 à l’âge de 58 ans.

Quand un gardien en remplace un autre

Publié le 23 septembre 2022 - Bruno Colombari

Blessure, expulsion, rotation de l’effectif ou train à prendre : il y a plein de raisons qui peuvent contraindre un gardien de but à quitter le terrain en cours de match. Même si ce n’est pas arrivé souvent en équipe de France.

Quand Bruno Martini parlait du maillot des Bleus

Publié le 1er novembre 2020 - Matthieu Delahais

En août 2016, Bruno Martini avait accepté de répondre à mes questions dans le cadre de mon manuscrit sur l’histoire du maillot des Bleus. Elles ne figurent pas dans le livre, mais elles apportent un éclairage intéressant sur les spécificités du maillot de gardien.

Bruno Martini, les années bleues

Publié le 20 octobre 2020 - Richard Coudrais

Bruno Martini, ancien gardien de l’équipe de France, mais aussi d’Auxerre, de Nancy et Montpellier, a succombé à un malaise cardiaque le 20 octobre 2020. Il avait 58 ans.

Ce que l’équipe de France doit à l’AJ Auxerre

Publié le 22 septembre 2020 - Richard Coudrais

Longtemps réputée pour l’excellence de son centre de formation, mais aussi pour sa capacité à relancer quelques carrières compromises, l’Association de la Jeunesse Auxerroise a fourni de nombreux joueurs pour l’équipe de France.

Les spécialistes des feuilles propres

Publié le 11 mars 2013 - Bruno Colombari

Le terme « clean sheet » est à la mode. Cette feuille propre signifie qu’une équipe n’a encaissé aucun but dans un match. Quels gardiens en ont totalisé le plus ? A combien de matches s’élèvent les séries sans but ?