En attendant le monde (9) : les quatre cercles de Deschamps

Publié le 16 mars 2018

Depuis l’Euro, le sélectionneur a appelé pas moins de 45 joueurs, dont 37 ont eu du temps de jeu. En fonction de ce dernier, on peut les trier en quatre catégories.

La FIFA va demander aux sélectionneurs de la Coupe du monde une préliste de 35 noms pour le 14 mai. Les coachs sont ensuite tenus de rendre publique une liste de 23 au plus tard le 4 juin. Deschamps a annoncé la date du 15 mai à l’occasion de la conférence de presse du 15 mars avant les matchs contre la Colombie (le 23) et en Russie (le 27).

Une méthode intéressante pour extrapoler ce que pourrait être la préliste des 35 est de regarder qui Deschamps a convoqué depuis l’Euro 2016, soit 17 matchs. L’actuel sélectionneur a appelé pas moins de 45 joueurs, parmi lesquels il en a fait jouer 37. Classons-les en 4 catégories en fonction de leur temps de jeu :

 les indispensables (+ de 50%) : 10 joueurs
 les habitués (+ de 25%) : 7
 les complémentaires (+ de 10%) : 9
 les intermittents (- de 10%) : 11

PNG - 105.6 ko

Que remarque-t-on ? Les indispensables sont quasi-sûrs d’être à l’Euro, même si Koscielny fait preuve d’un niveau inquiétant avec Arsenal. ils sont d’ailleurs tous dans la liste de mars.

Parmi les habitués, les statuts de Kurzawa, Payet et Sissoko, pas retenus en mars par Deschamps, sont menacés. Les temps de jeu de Lemar, Tolisso et Mbappé sont déjà conséquents et ils sont encore là.

La cote de Dembélé remonte

Parmi les complémentaires, Gameiro est très improbable, Coman est blessé, Lacazette est en phase de reprise et Jallet semble hors du coup. La cote de Dembélé remonte fort après sa blessure de l’automne. Rabiot et Martial sont là et devraient y être encore en juin.

JPEG - 66.1 ko

Du côté des intermittents, la logique voudrait qu’il n’y en ait aucun en Russie. Or les chances de Thauvin sont très élevées, celles de Pavard sont réelles. Ils sont d’ailleurs convoqués tous les deux en mars. Si Gignac, Evra, Sagna, Corchia et Costil sont hors course, Rami, Fekir, Nzonzi et Bakayoko partent de très loin.

Areola et Kimpembé sont toujours là

Si on regarde les 8 qui n’ont pas joué une seule minute depuis l’Euro alors qu’ils ont été convoqués, seuls Areola et Kimpembe sont dans le groupe de mars 2018. Mangala, Zouma et Cabaye se sont éloignés, Amavi et Laporte n’ont pas été convoqués alors qu’il semblait y avoir de la place derrière, et si le nom de Kondogbia a été évoqué, il n’a pas été retenu.

Reste le cas des deux nouveaux appelés en mars. Lucas Hernandez et Wissam Ben Yedder seront-ils les Griezmann et Kanté de 2018 ? C’est assez peu probable, tant leur présence est liée au sort de Benjamin Mendy derrière et de Kingsley Coman ou Alexandre Lacazette devant. Sans oublier que pour les deux matchs de mars, Deschamps a convoqué 24 joueurs, pas 23...

JPEG - 74.1 ko

A paraître le 14 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité