Les 28 joueurs de Deschamps utilisés en qualification

Publié le 28 septembre 2017

Le sélectionneur a dévoilé une liste sans surprises pour les matchs à venir contre la Bulgarie et la Biélorussie. L’analyse des joueurs utilisés depuis septembre 2016 en qualification mondiale révèle d’ailleurs un certain conservatisme.

Benjamin Mendy sera-t-il l’héritier d’Abou Diaby ? En tout cas, le latéral gauche de City est à nouveau absent pour blessure, et cette fois-ci, l’indisponibilité risque fort de durer. Avec Paul Pogba et Ousmane Dembélé, cela fait un joueur important en moins par ligne pour Didier Deschamps, qui récupère tout de même Raphaël Varane. Les retours de Moussa Sissoko et Dimitri Payet donneront en tout cas au groupe comme un air de déjà-vu.

Si on regarde les feuilles de match des huit rencontres qualificatives pour la Coupe du monde 2018, on s’aperçoit que Didier Deschamps a été finalement plus conservateur sur ces parties-là que sur les matchs amicaux joués dans l’intervalle, ce qui est logique.

Sur 28 joueurs utilisés en compétition depuis septembre 2016, 17 étaient à l’Euro.
Benoît Costil, Adil Rami, Eliaquim Mangala, Lucas Digne, Yohan Cabaye et Morgan Schneiderlin n’ont pas été utilisés. Djibril Sidibé, Raphaël Varane, Layvin Kurzawa, Benjamin Mendy, Adrien Rabiot, Thomas Lemar, Kevin Gameiro, Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé, Alexandre Lacazette et Nabil Fekir n’étaient pas à l’Euro et sont arrivés (ou revenus).

PNG - 94.9 ko

C’est la défense qui a le plus bougé depuis l’Euro. Si Lloris et Koscielny ont été omniprésents (le gardien des Bleus n’a cédé sa place à Steve Mandanda que lors de la première rencontre en Biélorussie), Sagna et Evra ont quasiment disparu de la circulation au profit de Sidibé à droite, titulaire sept fois sur huit, et Kurzawa à gauche, concurrencé par Mendy, lui-même empêché de jouer par ses blessures à répétition. Umtiti a assuré l’intérim pendant l’absence de Varane, confirmant son statut de numéro 3 dans l’axe.

Un milieu en mode Euro, une attaque à géométrie variable

Le milieu est très conservateur. Les trois titulaires de l’Euro sont ceux qui ont le plus joué lors de ces qualifications, Matuidi étant cinq fois titulaire, Pogba sept fois et Sissoko 4 fois. N’Golo Kanté a toutefois mis sérieusement le pied dans la porte ces derniers mois, avec trois titularisations lors des quatre derniers matchs.

L’attaque aura été a géométrie variable, avec le trio de l’Euro solidement installé en terme de temps de jeu, mais comme pour Matuidi au milieu, la position de Dimitri Payet s’effrite au profit de Thomas Lemar et dans une moindre mesure de Kylian Mbappé. On peu supposer sans grand risque d’erreur que la prochaine victime de ce rajeunissement sera Olivier Giroud, qui a désormais 31 ans et qui ne joue pas beaucoup avec Arsenal.

La multiplicité de joueurs offensifs (douze !) dit autant la richesse des Bleus dans ce secteur de jeu que la complexité des choix qui s’offrent au sélectionneur. Si l’équipe de France va en Russie en juin prochain, il n’y aura que sept ou huit places à pourvoir. André-Pierre Gignac et Kévin Gameiro semblant hors du coup, il reste quatre ou cinq joueurs à éliminer. Bon courage.

JPEG - 58.3 ko

pour finir...

Vous avez aimé cet article ? Vous voulez continuer à trouver sur Chroniques bleues des contenus inédits et de qualité ? Soutenez mon travail en vous abonnant en fonction de vos moyens (entre 1 et 5 euros par mois). Des contreparties exclusives vous attendent sur Tipeee.


Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Abonnez-vous !

Chroniques bleues est sur Tipeee, premier site français de tip participatif.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité