Ils ont marqué avant vingt ans

Publié le 1er septembre 2017, mis à jour le 16 septembre 2017

Kylian Mbappé a rejoint Jean Nicolas, Yannick Stopyra, Bruno Bellone, Daniel Bravo, Nicolas Anelka ou Karim Benzema dans le club fermé des buteurs bleus de moins de vingt ans. Et il a tout pour faire beaucoup mieux qu’eux...

Il y aurait presque de quoi former deux équipes. Sur les 335 buteurs de l’équipe de France, 21 ont marqué avant d’avoir fêté leur vingtième anniversaire. Le dernier en date est donc Kylian Mbappé, qui aura 19 ans le 20 décembre prochain. Avant lui, trois autres internationaux ont fait mieux : Maurice Gastiger en 1914 (17 ans et 5 mois), Jean Rigal en 1909 (18 ans et 4 mois) et plus récemment Georges Lech (18 ans et 5 mois) en 1963.

Mbappé, le quatrième plus jeune buteur de l’histoire

A 18 ans, 8 mois et 11 jours, Mbappé est plus précoce que le troisième buteur de l’histoire des Bleus, Gaston Cyprès qui avait 19 ans et 6 mois le 1er mai 1904 lors du match inaugural contre la Belgique. Plus jeune aussi que ses lointains prédécesseurs Fernand Brunel (19 ans et 2 mois en 1907), Ernest Gravier (19 ans et 2 mois en octobre 1911) Raymond Dubly (19 ans et 4 mois en mars 1913 ), Charles Géronimi (le jour de ses 19 ans en février 1914 ), Marcel Langiller (19 ans et 11 mois en mai 1928), René Gérard (18 ans et 9 mois), et le grand buteur Jean Nicolas (19 ans et 10 mois) tous deux en mars 1933.


 

Après guerre, s’ajoutent à la liste Antoine Bonifaci (19 ans et 8 mois en 1951), Fleury Di Nallo (19 ans et 7 mois en 1962), Yannick Stopyra (19 ans et 49 jours en 1980), Bruno Bellone (19 ans et 7 mois en 1981), Daniel Bravo (19 ans et 14 jours en 1982), Nicolas Anelka (19 ans et 6 mois en 1998), Karim Benzema en mars 2007 (19 ans et 3 mois en 2007) ou Samir Nasri (19 ans et 11 mois en 2007). Le plus récent avant Mbappé était Kingsley Coman, 19 ans et 9 mois quand il a marqué face à la Russie en mars 2016.

PNG - 68.9 ko

La précocité n’est pas une garantie

Neuf d’entre eux ont marqué dès leur première sélection. C’est le cas, pour la période récente, de Yannick Stopyra en 1980, Bruno Bellone en 1981, Daniel Bravo en 1982 et Karim Benzema en 2007. Les plus tardifs sont Ernest Gravier en 1911 et Marcel Langiller en 1928, tous deux à leur sixième cape. Kylian Mbappé est dans les mêmes temps de passage, puisqu’il a marqué à sa cinquième apparition en bleu (mais seulement 195 minutes de jeu).


 

Marquer précocement en sélection est-il le signe avant-coureur d’un grand buteur ? Sur les 21 joueurs concernés, un seul pointe dans le top 10 buteurs, Karim Benzema (27 buts). Jean Nicolas s’est arrêté à 21, Nicolas Anelka à 14 et Yannick Stopyra à 11. Et ils sont neuf à n’avoir jamais plus marqué après 20 ans, dont sept restés à un unique but.

PNG - 51 ko

Le prochain challenge de Mbappé

Si on regarde maintenant le nombre de buts inscrits avant vingt ans, on constate que l’attaquant du PSG a largement le temps de faire mieux : aucun des vingt autres buteurs n’ont marqué plus de trois fois. Il s’agit de Jean Nicolas (en 1933 après 5 sélections), Nicolas Anelka (en 1999 après aussi 5 sélections avec un doublé à Wembley) et Karim Benzema (en 2007, lui aussi avec un doublé pour sa 5e cape à Torshavn contre les Féroé). S’il continue à ce rythme, Mbappé pourrait compter plus d’une vingtaine de sélections en décembre 2018, et il serait très étonnant qu’il n’ait pas marqué plus de trois buts.

PNG - 58 ko


 

A paraître le 25 octobre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité