Jour de match 845 : France-Uruguay

Publié le 20 novembre 2018

Le sixième match de l’année contre un ancien champion du monde, les buts de Kapo et Carrière contre la Yougoslavie, un bilan qui peut s’équilibrer en cas de victoire contre l’Uruguay et les six buteurs depuis 1924.

Le code barres

GIF - 3.8 ko

845e match (414 victoires, 177 nuls, 253 défaites, 1491 buts marqués, 1185 buts encaissés)

505e amical (222 victoires, 105 nuls et 177 défaites, 841 buts marqués et 842 encaissés). En cas de victoire, la différence de buts est au moins nulle (un but d’écart), voire positive.

437e match à domicile (251 victoires, 85 nuls et 100 défaites, 864 buts marqués, 510 buts encaissés

97e à Saint-Denis (62 victoires, 19 nuls, 15 défaites dont 8 depuis août 2012, la moitié des défaites de Deschamps)

10e contre l’Uruguay (2 victoires, 4 nuls, 3 défaites, 6 buts marqués, 8 encaissés) Le bilan peut s’équilibrer en cas de victoire, égalité parfaite si deux buts d’écart.

Pour lire l’histoire entre la France et l’Uruguay depuis 1924, c’est ici :
Histoire des France-Uruguay : comme un nuage dans le ciel

Jouer un 20 novembre

C’est seulement la troisième fois que l’équipe de France joue à cette date. Le bilan est pour l’instant très positif, avec deux victoires et trois buts marqués à chaque fois, et toujours à domicile. Contre l’Islande, les Bleus étaient déjà qualifiés pour l’Euro 1992, et face à la Yougoslavie (qui allait disparaître l’année suivante), ils l’emportent grâce à un doublé d’Eric Carrière et un but d’Olivier Kapo. Deux joueurs alors très prometteurs qui n’ont pas confirmé : Carrière jouait alors son dixième et dernier match en sélection, et Kapo en comptera sept autres jusqu’en mai 2004.

Islande (1991) à Paris - 3-1 - qEuro
Yougoslavie (2002) à Saint-Denis - 3-0 - Amical

 

Les séries à surveiller

 La série d’invincibilité ayant pris fin à Rotterdam (15 matchs depuis mars dernier), les compteurs sont remis à zéro.
 Les Bleus restent sur 29 matchs à Saint-Denis sans aucun nul depuis novembre 2011 (0-0 contre la Belgique) : 21 victoires et 8 défaites.
 Les Bleus ont transformé neuf pénaltys d’affilée depuis juin 2015 (Valbuena, Griezmann 7, Mbappé) dont six rien que pour 2018.
 Kylian Mbappé sera sans doute ce soir le meilleur buteur de l’année 2018. Avant d’affronter l’Uruguay, il compte 9 buts, contre 7 à Antoine Griezmann. C’est le meilleur total depuis Thierry Henry en 2003 (11).

Voir le tableau du meilleur buteur de l’année

Les années avec le plus de matchs contre les champions du monde

2018 est la deuxième année où les Bleus rencontrent au moins trois champions du monde et ne perdent aucun match contre eux, avant d’affronter l’Uruguay. La première, c’était en 2006 avec deux victoires contre le Brésil en quart de finale de la Coupe du monde et l’Italie en septembre. Mais le nul de Berlin cache une défaite aux tirs au but en finale mondiale contre l’Italie.

L’année 2012 est la seule, avant 2018, avec six confrontations, et il n’y avait eu qu’une seule défaite contre l’Espagne à Donetsk en juin à l’Euro, pour trois nuls et deux victoires.

2018 est de très loin la meilleure du lot, avec quatre victoires (dont trois en compétition) et un nul contre l’Allemagne à Munich en septembre.

PNG - 50 ko

Les buteurs français contre l’Uruguay

Ce sera vite fait : en neuf rencontres depuis 1924, les Bleus n’ont marqué que six buts. Le premier, c’est Paul Nicolas lors des JO de Paris (1-5). Hector de Bourgoing a inscrit le deuxième en 1966 (1-2), tandis que Dominique Rocheteau et José Touré ont permis à l’équipe de France de remporter la Coupe intercontinentale en 1985 (2-0). Il faudra attendre 33 ans (et cinq matchs sans but) pour voir les deux derniers, en juillet 2018 à Nijni-Novgorod, signés Raphaël Varane et Antoine Griezmann.

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité