Jour de match 846 : Moldavie-France

Publié le 22 mars 2019, mis à jour le 25 mai 2019

Un nouvel adversaire pour les Bleus, les matchs du 22 mars et ses (futurs) champions du monde, un adversaire qui marque peu et gagne rarement et une belle série de pénaltys transformés.

GIF - 2.9 ko
C’est le code barres de Moldavie-France :

846e match (415 victoires, 177 nuls, 253 défaites ; 1492 buts marqués, 1185 buts encaissés)

341e en compétition (192 victoires, 72 nuls, 76 défaites ; 650 buts marqués, 343 buts encaissés)

305e à l’extérieur (114 victoires, 69 nuls, 121 défaites ; 454 buts marqués, 530 buts encaissés)

1er match à Chisinau

1er match contre la Moldavie

Jouer un 22 mars

C’est la quatrième fois que l’équipe de France joue un 22 mars. Le seul précédent à l’extérieur est un mauvais souvenir. A Turin, des Bleus diminués sont balayés par l’Italie (0-7), encaissant quatre buts dans le premier quart d’heure de la deuxième mi-temps. A Lyon en 1994, la jeune équipe d’Aimé Jacquet (avec six futurs champions du monde) fait la différence en amical contre le Chili de Zamorano (3-1). Enfin, en 2013, Didier Deschamps lance deux jeunes de 20 ans contre la Géorgie (3-1) : Paul Pogba et Raphaël Varane. Eux aussi seront champions du monde cinq ans plus tard, tout comme Lloris, Matuidi et Giroud.

Italie (1925) à Turin - 0-7 - Amical
Chili (1994) à Lyon - 3-1 - Amical
Géorgie (2013) à Saint-Denis 3-1 - qCM


 

Un adversaire qui marque peu et gagne rarement

La Moldavie est 170e au classement mondial de la FIFA et ce n’est pas pour rien. Sur ses 30 derniers matchs en compétition depuis juin 2013 (éliminatoires Coupes du monde 2014 et 2018, de l’Euro 2016 et de la Ligue des Nations 2019), la jeune sélection moldave ne compte que 4 victoires pour 8 nuls et 18 défaites. Un bilan très modeste, d’autant que trois des quatre succès l’ont été face à Saint-Marin. Et bien peu de buts marqués : 22 en 30 matchs. Les Moldaves ont terminé à la troisième place de leur groupe en Ligue D (la plus basse).

Pour autant, il faut souligner que la Moldavie ne cède pas si facilement. Sur ses 18 défaites, elle n’a été largement battue que cinq fois : 0-3 contre la Serbie à deux reprises (en 2016 et 2017) et 0-4 face à l’Angleterre (en 2013), Galles (en 2016) et plus récemment le Luxembourg (en septembre 2018). Mais ils ont fait souffrir la Russie en 2014-2015, en éliminatoires de l’Euro : 1-1 à l’extérieur et 1-2 à domicile.


 

A titre de comparaison, sur les 30 derniers matchs de compétition depuis juin, les Bleus n’ont perdu que 4 fois (Allemagne 2014, Portugal 2016, Suède 2017 et Pays-Bas 2018) pour 21 victoires et 5 nuls. Un bilan quasiment inverse de celui de leurs adversaires.

Les séries à surveiller

 18 mois sans victoire à l’extérieur en compétition. C’était le 7 octobre 2017 à Sofia contre la Bulgarie (1-0). Depuis, l’équipe de France a été tenue en échec par l’Allemagne à Munich (0-0) en septembre 2018 et s’est inclinée à Rotterdam contre les Pays-Bas (0-2) en novembre. Les six victoires en Russie pendant la Coupe du monde l’ont été sur terrain neutre.
 L’équipe de France n’a plus perdu son premier match de l’année si celui-ci est à l’extérieur depuis 2008 (0-2 à Malaga contre l’Espagne). Depuis, elle en a gagné 3 sur 3 contre l’Allemagne à Brême en 2012 (2-1), contre les Pays-Bas à Amsterdam en 2016 (2-0) et à Luxembourg en 2017 (3-1).
 Les Bleus ont transformé 10 pénaltys d’affilée depuis juin 2015 (Valbuena, Griezmann 7, Mbappé, Giroud) dont 7 rien que pour 2018.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité