Les huit Bleus débutants appelés à l’Euro

Publié le 15 mai 2024 - Bruno Colombari

S’il est rare de voir un international débuter lors d’une phase finale, on en compte cinq au championnat d’Europe : quatre en 1960 et Samuel Umtiti en 2016. Trois autres ont débuté juste avant ou après l’annonce de la liste, en amical.

2 minutes de lecture

Pour mesurer à quel point le premier championnat d’Europe (qui s’appelait d’ailleurs Coupe d’Europe des Nations, par référence à la toute nouvelle Coupe des Champions européens) n’éveillait que peu d’intérêt, l’équipe de France, qui accueille pourtant la phase finale (avec l’URSS, la Yougoslavie et la Tchécoslovaquie), se présente sans Just Fontaine, blessé, Raymond Kopa, Roger Piantoni et Raymond Kaelbel, pourtant dans la pré-liste de 22. Du carré magique de 1958 il ne reste plus que Jean Vincent, Maryan Wisniewski, Jean-Jacques Marcel, Robert Jonquet ou Yvon Douis.

Taillandier, Herbin, Siatka et Tievenard en 1960

Cinq néophytes se retrouvent dans la liste finale de 18 joueurs, soit plus d’un quart. Il y a le gardien du Racing Jean Taillandier (22 ans), le défenseur Stéphanois Robert Herbin (21 ans), le milieu rémois Robert Siatka (26 ans), l’attaquant lensois Michel Stievenard (22 ans), et celui du Stade de Reims Paul Sauvage (21 ans). Seul ce dernier ne jouera pas, et ne sera d’ailleurs jamais capé. Herbin va disputer la demi-finale piteusement perdue contre la Yougoslavie (4-5), Stievenard va participer aux deux rencontres, alors que Taillandier et Siatka joueront la troisième place à Marseille contre la Tchécoslovaquie (0-2).

Pour Siatka et Stievenard, il n’y aura pas d’autre sélection par la suite. Taillandier jouera encore deux fois à l’automne, et seul Robert Herbin fera une carrière internationale honorable (28 sélections jusqu’en 1968, dont cinq comme capitaine) et participera à la Coupe du monde 1966.

Deux autres internationaux avaient débuté quelques semaines avant l’Euro : André Chorda le 16 mars 1960 contre le Chili en amical (24 sélections jusqu’en 1966) et Bruno Rodzik le 27 mars 1960 contre l’Autriche (21 sélections jusqu’en 1963).


 

Domergue et Rust en 1984, Saha en 2004

En 1984, si aucun des 20 joueurs retenus par Michel Hidalgo n’a débuté après l’annonce de la liste le 7 mai ou pendant l’Euro, il faut mentionner les cas de Jean-François Domergue (26 ans), lancé le 18 avril contre la RFA et double buteur face au Portugal en demi-finale, le jour de son anniversaire (9 sélections jusqu’en 1987) et d’Albert Rust, qui n’avait pas encore étrenné sa première cape (ce sera le cas en juin 1986, et ce sera la seule) mais qui sera champion olympique en août à Los Angeles.

En 2004, la seule innovation récente dans la liste de Jacques Santini vient de Louis Saha : l’attaquant de Manchester United (25 ans, 20 sélections jusqu’en 2012) débute le 18 février 2004 contre la Belgique, où il marque d’ailleurs un but.

Mandanda et Gomis en 2008

En 2008, la liste de Raymond Domenech s’ouvre à deux néophytes : le gardien marseillais Steve Mandanda (23 ans, 35 sélections jusqu’en 2022) et l’attaquant stéphanois Bafétimbi Gomis (22 ans, 12 sélections jusqu’en 2013). Les deux font leur début la veille de la liste officielle, le 27 mai contre l’Equateur et gagnent leur place grâce à des prestations convaincantes après leur entrée à la mi-temps. Gomis signe même un doublé.


 

Umtiti et Kanté en 2016

En 2016, le défenseur lyonnais Samuel Umtiti (22 ans) est réserviste, mais le forfait de Raphaël Varane est pallié par Adil Rami. C’est celui de Jérémy Mathieu qui pousse Didier Deschamps à l’appeler, alors qu’il n’est toujours pas international A. Il va le devenir grâce à la suspension d’Adil Rami, et fait ses débuts le 3 juillet contre l’Islande à Saint-Denis. Il jouera les trois derniers matchs du tournoi et deviendra champion du monde en 2018. il compte actuellement 31 sélections, mais n’a plus été appelé depuis juin 2019.

Le milieu de Leicester City N’Golo Kanté (25 ans) a fait quant à lui ses débuts en Bleu le 25 mars 2016 contre les Pays-Bas. Champion du monde 2018, il compte actuellement 53 sélections mais n’a plus été appelé depuis juin 2022.

Koundé en 2021

Enfin, en 2021 c’est le défenseur de Séville Jules Koundé qui débute après l’annonce de la liste des 26 (le 18 mai). Il inaugure le maillot bleu le 2 juin contre Galles, à 22 ans. Vainqueur de la Ligue des Nations 2021, il compte actuellement 26 sélections.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dossier spécial Jeux olympiques