Tous les buts encaissés par Hugo Lloris

Publié le 11 janvier 2023 - Bruno Colombari

Entre novembre 2008 et décembre 2022, Hugo Lloris a encaissé 120 buts en 145 sélections. Contre quelle équipe en a-t-il concédé le plus ? Contre laquelle a-t-il signé le plus de clean-sheets ? Quels sont les adversaires à l’avoir battu plusieurs fois ?

5 minutes de lecture
Mise à jour d’un article initialement paru en août 2021.

S’il a battu au Qatar le record de sélections de Lilian Thuram (145 désormais, contre 142) avant de quitter l’équipe de France, Hugo Lloris a aussi encaissé sept buts, soit un de plus qu’en 2018, en six matchs joués. Cet article récapitule les 120 buts qu’il a concédé en équipe de France en quatorze ans de carrière internationale.

On se souvient que le centième but avait été l’œuvre de Cristiano Ronaldo face au Portugal à l’Euro, en juin 2021 à Budapest. Lequel Ronaldo en avait inscrit un deuxième dans le même match, les deux fois sur pénalty. Les Suisses en avaient ajouté trois lors du huitième de finale qui sera fatal aux Bleus (3-3).

L’automne 2021 sera plus calme avec deux buts encaissés lors des trois matchs de septembre, par Edin Dzeko (105) et Mykola Chaparenko (106), même s’ils ont coûté quatre points aux Bleus. En Ligue des Nations, Lloris a encaissé deux buts en quatre minutes (ce qui ne lui arrive pas souvent) face à la Belgique par Carrasco (107) et Lukaku (108), et un autre en finale par Oyarzabal (109). L’année s’est terminée par cinq victoires dont trois clean sheets.

Lionel Messi aura été le dernier buteur contre lui

2022 allait être une année mitigée pour Hugo Lloris. Alors qu’il avait fait un carton plein en 2021 (16 matchs sur 16 possibles), il n’allait en jouer que 9 l’année suivante. De mars à juin, il partage la place avec Mike Maignan, mais alors que ce dernier signe un clean sheet contre l’Afrique du Sud, Lloris encaisse un but contre la Côte d’Ivoire, puis deux autres face au Danemark et encore un en Autriche.

En septembre, il est forfait pour les deux derniers matchs de Ligue des Nations et arrive donc à la Coupe du monde avec seulement trois des huit matchs joués depuis le début de l’année. Il va en ajouter six autres, laissant sa place à Steve Mandanda contre la Tunisie. Mais il ne réalise qu’un seul clean sheet contre le Maroc en demi-finale, encaissant un but contre l’Australie, un autre face au Danemark, concédant trois pénalties contre la Pologne et Robert Lewandowski (il avait détourné la première tentative, mais elle avait été donnée à rejouer) puis l’Angleterre et Harry Kane. Ce dernier manquait le cadre lors de son deuxième pénalty du match. Enfin, en finale il s’inclinait encore sur pénalty face à Lionel Messi, avant d’être battu par Angel Di Maria puis à nouveau par Messi en prolongations, sont cent-vingtième et dernier but encaissé.

Meilleur contre l’Uruguay que face à la Biélorussie !

En 145 capes depuis novembre 2008, Hugo Lloris a rencontré 57 sélections adverses différentes. Les plus fréquentes sont l’Allemagne et l’Espagne (7), l’Albanie (6), l’Uruguay, le Portugal, l’Ukraine, la Belgique, la Suède, l’Angleterre et la Biélorussie (5). Celles qui lui ont marqué le plus de buts sont l’Espagne (9), l’Angleterre et la Suède (7), la Biélorussie, la Belgique et l’Argentine (6) devant l’Allemagne, la Croatie et la Suisse (5).

A l’inverse, Lloris a fait le plus de clean sheets (matchs sans but encaissé) contre l’Uruguay (5 en 5 rencontres), devant la Finlande (4), l’Allemagne, la Belgique, le Portugal, les Pays-Bas et le Luxembourg (3).

Ceux contre lesquels il n’a fait aucune clean sheet en les rencontrant plusieurs fois sont la Biélorussie (5), l’Angleterre (5), l’Argentine, l’Autriche, le Danemark, l’Italie et la Russie (2).

Autrement dit, son adversaire préféré est l’Uruguay, qu’il a rencontré 5 fois sans jamais concéder le moindre but (0-0 en 2008, 2010 et 2012, 2-0 et 1-0 en 2018) alors que son pire adversaire est l’Angleterre contre laquelle il a encaissé 7 buts en 5 matchs (2-1 en 2010, 1-1 en 2012, 0-2 en 2015, 3-2 en 2017 et 2-1 en 2022). L’Argentine n’est pas mal non plus, avec 6 buts en deux matchs, par paquets de trois (4-3 en 2018, 3-3 en 2022).

Une fin de match qui coûte cher

JPEG - 130 kio

La répartition des buts encaissés par tranches de dix minutes apporte des informations intéressantes : alors qu’il concède très peu de buts dans la première demi-heure (21 sur 130, soit 16% du total sur un tiers du temps de jeu), le milieu du match, à savoir les deux quarts d’heure qui encadrent la mi-temps, sont plutôt à risque : 50 buts encaissés, soit 38% du total. C’est beaucoup. Mais ce sont les dernières minutes du match où Lloris (et avec lui, toute la défense, évidemment) est le plus vulnérable : 26 buts encaissés entre la 80e minute et la fin du temps additionnel : rien que dans cette dizaine de minutes de temps ajouté, il a encaissé huit buts, soit plus que lors des dix premières ! On notera également que quatre de ces huit buts concédés au-delà de la 90e l’ont été sur pénalty.

Dix joueurs adverses ont marqué plusieurs buts

Côté joueurs, un seul a marqué trois buts à Lloris. Il s’agit de Harry Kane, avec un doublé (Angleterre, amical en juin 2017, 2-3) et un but sur pénalty (Coupe du monde en décembre 2022, 2-1).

Ils sont neuf à avoir marqué deux fois contre Lloris. Six d’entre eux ont signé un doublé : Xabi Alonso (Espagne à l’Euro 2012, 0-2), Marouane Fellaini (Belgique, amical en juin 2015, 3-4), Cristiano Ronaldo (Portugal, 2-2), Haris Seferovic (Suisse, 3-3), tous deux à l’Euro 2020, Andreas Cornelius (Danemark, Ligue des Nations en juin 2022, 1-2) et Lionel Messi (Argentine, Coupe du monde 2022, 3-3). Trois autres s’y sont repris à deux fois : Sergio Ramos (Espagne, mars 2010, 0-2 et octobre 2012, 1-1), Birkir Bjarnason (Islande, Euro 2016, 5-2 et octobre 2018, 2-2), Edin Dzeko (Bosnie, octobre 2011 et septembre 2021).

Trois Bleus ont marqué contre leur camp : Julien Escudé (Roumanie, 2009), Eric Abidal (Biélorussie, 2011) et Presnel Kimpembe (Ukraine, 2021). Curieusement, à chaque fois le match s’est terminé sur le score de 1-1, ce qui veut dire que le csc a coûté cher.

S’il a encaissé 21 penalties, Hugo Lloris en a aussi arrêté trois : face à Serguei Kornilenko (Biélorussie, septembre 2022), Cesc Fabregas (Espagne, octobre 2012) et Ricardo Rodriguez (Suisse, 2021), permettant aux Bleus de préserver le match nul. Deux autres ont été manqués : et Harry Kane (Angleterre, 2022).

Brady le plus précoce, Eder le plus tardif

Enfin, le but le plus rapide est celui inscrit sur pénalty par l’Irlandais Robbie Brady le 26 juin 2016 à Lyon (1’59 très précisément), ce qui n’avait pas empêché les Bleus de l’emporter grâce à un doublé de Griezmann. Le but le plus tardif est arrivé deux semaines plus tard, le 10 juillet 2016 à Saint-Denis contre le Portugal. Il a été marqué par Eder en prolongations, à la 108’24. Celui de Messi en finale de la Coupe du monde est un tout petit peu plus précoce (107’55).

Dataviz : le nombre de buts encaissés match par match depuis 2008

Tableau des buteurs adverses contre Lloris

Date MatchAdversairescorebuteurs adverses
18/12/2022 Argentine 3 - 3 Lionel Messi, 108
18/12/2022 Argentine 3 - 3 Angel Di Maria, 36
18/12/2022 Argentine 3 - 3 Lionel Messi, 23 (sp)
10/12/2022 Angleterre 2 - 1 Harry Kane, 53 (sp)
04/12/2022 Pologne 3 - 1 Robert Lewandowski, 90+9 (sp)
26/11/2022 Danemark 2 - 1 Andreas Christensen, 68
22/11/2022 Australie 4 - 1 Craig Goodwin, 9
10/06/2022 Autriche 1 - 1 Andreas Weimann, 37
03/06/2022 Danemark 1 - 2 Andreas Cornelius, 88
03/06/2022 Danemark 1 - 2 Andreas Cornelius, 68
25/03/2022 Côte d’Ivoire 2 - 1 Nicolas Pépé, 19
10/10/2021 Espagne 2 - 1 Mikel Oyarzabal, 64
07/10/2021   Belgique 3 - 2 Yannick Carrasco 37, Romelu Lukaku 41
04/09/2021   Ukraine 1 - 1 Mykola Chaparenko 44
 01/09/2021 Bosnie 1 - 1 Edin Dzeko 36
28/06/2021 Suisse 3 - 3 Haris Seferovic 15, Haris Seferovic 81, Mario Gavranovic 90
23/06/2021 Portugal 2 - 2 Cristiano Ronaldo 30 (sp), Cristiano Ronaldo 60 (sp)
19/06/2021 Hongrie 1 - 1 Attila Fiola 45
24/03/2021 Ukraine 1 - 1 Presnel Kimpembe (csc) 57
17/11/2020 Suède 4 - 2 Viktor Claesson 4, Robin Quaison 88
14/10/2020 Croatie 2 - 1 Nikola Vlasic 64
08/09/2020 Croatie 4 - 2 Dejan Lovren 17, Josip Brekalo 55
07/09/2019 Albanie 4 - 1 Sokol Cikalleshi 90 (sp)
08/06/2019 Turquie 0 - 2 Kaan Ayhan 30, Cengiz Under 40
22/03/2019 Moldavie 4 - 1 Vladimir Ambros 89
16/11/2018 Pays-Bas 0 - 2 Georginio Wijnaldum 44, Memphis Depay 90 (sp)
16/10/2018 Allemagne 2 - 1 Tony Kroos 14 (sp)
11/10/2018 Islande 2 - 2 Birkir Bjarnason 30, Kari Arnason 58
15/07/2018 Croatie 4 - 2 Ivan Perisic 28, Marko Mandzukic 69
30/06/2018 Argentine 4 - 3 Angel Di Maria 41, Gabriel Mercado 48, Sergio Agüero 90
16/06/2018 Australie 2 - 1 Mile Jedinak 62 (sp)
09/06/2018 Etats-Unis 1 - 1 Julian Green 44
01/06/2018 Italie 3 - 1 Leonardo Bonucci 36
27/03/2018 Russie 3 - 1 Fedor Smolov 68
23/03/2018 Colombie 2 - 3 Luis Muriel 28, Radamel Falcao 62, Juan Quintero 85 (sp)
10/10/2017 Biélorussie 2 - 1 Anton Saroka 45
13/06/2017 Angleterre 3 - 2 Harry Kane 9,Harry Kane 48 (sp)
09/06/2017 Suède 1 - 2 Jimmy Durmaz 43, Ola Toivonen 90
28/03/2017 Espagne 0 - 2 David Silva 68 (sp), Gérard Deulofeu 77
25/03/2017 Luxembourg 3 - 1 Aurélien Joachim 34 (sp)
11/11/2016 Suède 2 - 1 Emil Forsberg 54
07/10/2016 Bulgarie 4 - 1 Mihail Alexandrov 6 (sp)
10/07/2016 Portugal 0 - 1 Eder 109
03/07/2016 Islande 5 - 2 Kolbeinn Sigthorsson 56, Birkir Bjarnason 84
26/06/2016 Rep. d’Irlande 2 - 1 Robbie Brady 2 (sp)
10/06/2016 Roumanie 2 - 1 Nicolae Stanciu 65 (sp)
30/05/2016 Cameroun 3 - 2 Vincent Aboubakar 22, Eric-Maxim Choupo-Moting 88
29/03/2016 Russie 4 - 2 Aleksandr Kokorin 56, Iouri Jirkov 68
17/11/2015 Angleterre 0 - 2 Delle Alli 39, Wayne Rooney 48
07/09/2015 Serbie 2 - 1 Alenksandar Mitrovic 40
13/06/2015 Albanie 0 - 1 Ergys Kaçe 43
07/06/2015 Belgique 3 - 4 Marouane Fellaini 17, Marouane Fellaini 43, Radja Nainggolan 50 ,Eden Hazard 54 (sp)
14/11/2014 Albanie 1 - 1 Mergim Mavraj 40
07/09/2014 Serbie 1 - 1 Aleksandar Kolarov 80
04/07/2014 Allemagne 0 - 1 Mats Hummels 12
20/06/2014 Suisse 5 - 2 Blerim Dzemaili 81, Granit Xhaka 87
01/06/2014 Paraguay 1 - 1 Victor Caceres 89
15/11/2013 Ukraine 0 - 2 Roman Zozioula 61, Andryi Yarmolenko 82
10/09/2013 Biélorussie 4 - 2 Yegor Filipenko 32, Timofei Kalachev 57
09/06/2013 Brésil 0 - 3 Oscar 54, Hernanes 85, Lucas Moura 90 (sp)
26/03/2013 Espagne 0 - 1 Pedro 58
22/03/2013 Géorgie 3 - 1 Aleksandr Kobakhidze 69
06/02/2013 Allemagne 1 - 2 Thomas Muller 51, Sami Khedira 74
14/11/2012 Italie 2 - 1 Stephan El Shaarawy 35
16/10/2012 Espagne 1 - 1 Sergio Ramos 25
12/10/2012 Japon 0 - 1 Shinji Kagawa 88
11/09/2012 Biélorussie 3 - 1 Anton Putsila 72
23/06/2012 Espagne 0 - 2 Xabi Alonso 19, Xabi Alonso 90 (sp)
19/06/2012 Suède 0 - 2 Zlatan Ibrahimovic 54, Sebastian Larsson 90
11/06/2012 Angleterre 1 - 1 Joleon Lescott 30
29/02/2012 Allemagne 2 - 1 Cacau 90
11/10/2011 Bosnie 1 - 1 Edin Dzeko 40
02/09/2011 Albanie 2 - 1 Erjon Bogdani 46
10/08/2011 Chili 1 - 1 Nicolas Cordova 77
03/06/2011 Biélorussie 1 - 1 Eric Abidal (csc) 20
17/11/2010 Angleterre 2 - 1 Peter Crouch 86
03/09/2010 Biélorussie 0 - 1 Syarhey Kislyak 86
22/06/2010 Afrique du Sud 1 - 2 Bongali Khumalo 19, Katlego Mphela 36
17/06/2010 Mexique 0 - 2 Javier Hernandez 63, Cuauhtemoc Blanco 78 (sp)
04/06/2010 Chine 0 - 1 ZhouXiang 68
30/05/2010 Tunisie 1 - 1 Issam Jemâa 6
03/03/2010 Espagne 0 - 2 David Villa 21, Sergio Ramos 45
18/11/2009 Rep. d’Irlande 1 - 1 Robbie Keane 33
14/10/2009 Autriche 3 - 1 Marc Janko 48
05/09/2009 Roumanie 1 - 1 Julien Escudé (csc) 55

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dossier spécial Jeux olympiques