Ces Bleus meilleurs buteurs en championnat

Publié le 25 mai 2019

Kylian Mbappé a glané un nouveau titre individuel en finissant meilleur buteur de Ligue 1, avec 33 buts en 29 matchs. Avant lui, 35 autres internationaux français en avaient fait autant, en France ou à l’étranger.

Depuis l’introduction du professionnalisme en France en 1932, le meilleur buteur du championnat de première division a été un international français en activité à 27 reprises, la dernière en date étant donc en 2018-2019, avec Kylian Mbappé (33 buts avec le Paris SG). Cinq autres ont été appelés en équipe de France quelques mois ou quelques années après leur titre de meilleur buteur : c’est le cas de Rober Piantoni en 1951 (première sélection en novembre 1952), Patrice Garande en 1984 (en Bleu en avril 1988), Nicolas Ouédec en 1994 (sélectionné quelques jours après la fin du championnat), Stéphane Guivarc’h en 1997 (en équipe de France en octobre) et Djibril Cissé en 2002 (international dans la foulée).

Le plus représenté est Jean-Pierre Papin avec ses cinq titres consécutifs entre 1988 et 1992 (OM), devant Thadée Cisowski en 1956, 1957 et 1959 (Racing). Mais, parmi les cinq Français titrés à l’étranger, on trouve aussi Thierry Henry (2002, 2004, 2005 et 2006 avec Arsenal) et Michel Platini (1983, 1984 et 1985 avec la Juventus). Roger Courtois, Roger Piantoni, Jean Baratte, Just Fontaine, Hervé Revelli, Stéphane Guivarc’h et Djibril Cissé ont été meilleur buteur à deux reprises.

Mbappé troisième plus jeune, sixième au général

Mbappé n’est pas le plus jeune, pour une fois, mais il est dans le trio le plus juvénile, seulement devancé par Roger Piantoni (né le 26 décembre 1931), 19 ans et 5 mois en mai 1951, et Karim Benzema (19 décembre 1987), 20 ans et 4 mois en mai 2008. Soit six jours de moins que Mbappé (né le 20 décembre 1998) lors de la dernière journée du championnat 2018-2019…

Mais, si ça peut rassurer le supercrack de Bondy, il est devant à l’indice de performance : avec 1,14 but/match, il fait mieux que le 0,96 de Piantoni en 1951 ou que le 0,56 de Benzema en 2008, et tout près des 1,18 de Thadée Cisowski en 1957. On peut même imaginer que sans les six matchs de suspension dus à ses deux cartons rouges (contre Nîmes en septembre et face à Rennes en avril), il aurait probablement dépassé le record de Philippe Gondet (36) et donc subtilisé le Soulier d’Or européen à Lionel Messi.

A l’étranger, Platini, Henry, Trezeguet et Anelka

S’il n’est pas simple de finir en tête du classement des buteurs en France (aucun international français entre 1970 et 1984, seulement 7 en 19 ans au 21e siècle), c’est carrément le chemin de croix à l’étranger, dans les quatre championnats majeurs. Aucun Français n’y est parvenu en Espagne ou en Allemagne. En Angleterre, hormis Henry, Nicolas Anelka y est parvenu en 2009 avec Chelsea. Et en Italie, David Trezeguet a marché dans les traces de Platini, toujours à la Juventus. Soit un total de 9 titres pour 4 joueurs différents, et aucun depuis dix ans.

Dans le tableau ci-dessous, les joueurs ayant une astérisque après leur nom sont ceux qui n’étaient pas encore internationaux l’année où ils ont été meilleur buteur. Pour les championnats d’avant 1947, le nombre de matchs disputés n’est pas connu, donc il n’y a pas de ratio. En gras, les internationaux en activité.
nomdatebutsmatchsratioâgeclub
Philippe Gondet 1966 36 37 0,97 24 FC Nantes
Serge Masnaghetti 1963 35 32 1,09 29 US Valenciennes Anzin
Just Fontaine 1958 34 26 1,31 24 Stade de Reims
Roger Courtois 1936 34 28 1,21 23 FC Sochaux
Thadée Cisowski 1957 33 28 1,18 30 Racing
Kylian Mbappé 2019 33 29 1,14 20 Paris SG
Pierre Sinibaldi 1947 33 37 0,89 23 Stade de Reims
Thadée Cisowski 1956 31 29 1,07 29 Racing
Hervé Revelli 1967 31 34 0,91 21 AS Saint-Etienne
Jean Baratte 1948 31 34 0,91 25 Lille OSC
Thadée Cisowski 1959 30 29 1,03 32 Racing
René Bliard 1955 30 32 0,94 22 Stade de Reims
Jean-Pierre Papin 1990 30 36 0,83 26 OM
Thierry Henry 2004 30 37 0,81 26 Arsenal (Angleterre)
Just Fontaine 1960 28 28 1,00 26 Stade de Reims
Hervé Revelli 1970 28 31 0,90 24 AS Saint-Etienne
Roger Piantoni 1961 28 36 0,78 29 Stade de Reims
René Bihel 1946 28 29 Lille OSC
Roger Piantoni* 1951 27 28 0,96 19 FC Nancy
Edouard Kargu 1954 27 32 0,84 28 Girondins Bordeaux
Thierry Henry 2006 27 32 0,84 28 Arsenal (Angleterre)
Alexandre Lacazette 2015 27 33 0,82 24 Olympique lyonnais
Jean-Pierre Papin 1992 27 37 0,73 28 OM
Désiré Koranyi 1939 27 25 FC Sète
Roger Courtois 1939 27 26 FC Sochaux
Jean Baratte 1949 26 32 0,81 26 Lille OSC
Djibril Cissé 2004 26 38 0,68 23 AJ Auxerre
Jean Nicolas 1938 26 25 FC Rouen
André Guy 1969 25 30 0,83 28 Olympique Lyonnais
Thierry Henry 2005 25 32 0,78 27 Arsenal (Angleterre)
Jean Grumellon 1950 24 31 0,77 27 Stade Rennais
Jacky Simon 1965 24 32 0,75 24 FC Nantes
Thierry Henry 2002 24 33 0,73 24 Arsenal (Angleterre)
David Trezeguet 2002 24 34 0,71 24 Juventus Turin (Italie)
André-Pierre Gignac 2009 24 38 0,63 23 Toulouse FC
Jean-Pierre Papin 1991 23 36 0,64 27 OM
Djibril Cissé* 2002 22 29 0,76 21 AJ Auxerre
Sylvain Wiltord 1999 22 33 0,67 25 Girondins Bordeaux
Jean-Pierre Papin 1989 22 36 0,61 25 OM
Stéphane Guivarc’h* 1997 22 36 0,61 26 Rennes
Patrice Loko 1995 22 37 0,59 25 FC Nantes
Stéphane Guivarc’h 1998 21 32 0,66 27 AJ Auxerre
Olivier Giroud 2012 21 36 0,58 25 Montpellier HSC
Patrice Garande* 1984 21 37 0,57 23 AJ Auxerre
Michel Platini 1984 20 28 0,71 29 Juventus Turin (Italie)
Youri Djorkaeff 1994 20 35 0,57 26 AS Monaco
Karim Benzema 2008 20 36 0,56 20 Olympique lyonnais
Nicolas Ouédec* 1994 20 38 0,53 22 FC Nantes
Jean-Pierre Papin 1988 19 37 0,51 24 OM
Nicolas Anelka 2009 19 37 0,51 30 Chelsea (Angleterre)
Michel Platini 1985 18 30 0,60 30 Juventus Turin (Italie)
Bernard Zénier 1987 18 37 0,49 29 FC Metz
Michel Platini 1983 16 30 0,53 28 Juventus Turin (Italie)
Robert Mercier 1933 15 23 Club Français
pour finir...

Merci à Matthieu Delahais qui m’a suggéré l’idée de cet article.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité