Chroniques bleues ?

Publié le 16 août 2010, mis à jour le 2 novembre 2018

Au début, il y avait un gros cahier (pas un Clairefontaire, dommage). Puis une base de données, puis des articles au milieu de bien d’autres et qui commençaient à prendre beaucoup de place. Ils ont désormais leur maison rien qu’à eux.

JPEG - 89.5 ko

Le projet Chroniques bleues est né d’une envie estivale. Quelques jours avant les débuts de Laurent Blanc au poste de sélectionneur de l’équipe de France à l’été 2010 post-Knysna, je préparais une série d’articles pour mon site Imaginaires. Parmi eux, une grande partie traitait des Bleus. L’équipe de France est depuis longtemps un sujet d’inspiration pour moi, au moins depuis les années 80 quand je remplissais un cahier de fiches de matches avec les compositions d’équipes et le nombre de sélections. Pour vous situer, c’était l’époque de l’Euro 84.

 

JPEG - 113.3 ko

Les temps ont changé, le web est devenu un fabuleux cahier géant ouvert à tous, on peut y mettre dedans des vidéos, des photos, des tableaux et bien entendu des textes, comme ceux que j’ai écrits entre 2005 et 2008 pour les Cahiers du football. Les lendemains de matches de l’équipe de France, j’étais chargé d’alimenter ma chronique baptisée Les carnets de l’archiviste. Un mélange de statistiques et d’histoire qui me plaisait beaucoup.

Pour l’histoire, je me servais de ma propre mémoire (je suis les matches des Bleus, à la télé ou plus occasionnellement dans les stades depuis octobre 1976) et de ma documentation personnelle (La collection des Années du football de Jacques Thibert, et l’Intégrale de l’équipe de France de Cazal et Oreggia). Pour les statistiques, j’ai bâti une base de données que j’alimente régulièrement, notamment via les sources disponibles sur Internet (le site de la FFF, entre autres).

JPEG - 53.6 ko

En 2005, j’ai aussi créé mon premier site, Imaginaires, dans lequel j’ai mis mes articles, des extraits de mes manuscrits de fiction, des notes de lecture, des critiques de films, bref un peu de tout. Jusqu’à ce que les papiers sur les Bleus prennent un peu trop de place à mon goût et que je décide, donc, de les loger dans une nouvelle maison. Celle-ci.

Vous y trouverez donc des articles sur l’actu des Bleus après chaque match, avec des données statistiques et un premier commentaire à chaud, mais aussi des fragments d’histoire abordés sous l’angle d’un joueur, d’un sélectionneur, d’un match, ou par strates temporelles (jour, mois, année). Comme un site est un support vivant, Chroniques bleues sera en permanente évolution. J’espère que vous vous y sentirez à l’aise, et que vous y trouverez votre bonheur, maintenant que les Bleus nous en remettent plein les yeux.

La rubrique Vous êtes ici regroupe des articles décrivant les nouveautés du site et les livres, comme le roman 12 juillet paru en décembre 2016 ou le Dico des Bleus sorti en novembre 2017 et dont une nouvelle édition paraît en novembre 2018.

JPEG - 122.3 ko

Depuis septembre 2010, Chroniques bleues a attiré près de 800 000 visiteurs. Il en compte en moyenne 20 000 par mois actuellement (fin 2018), avec une pointe à plus de 55 000 en juillet 2018, au moment où les Bleus se faisaient un peu remarquer en Russie.

Depuis décembre 2010, Chroniques bleues est aussi sur Twitter, où il est suivi par plus de 1000 abonnés. Mais il n’est pas sur Facebook, faut pas non plus exagérer.

JPEG - 58.6 ko

Publiés pendant quelques mois en 2010-2011 sur le portail Panenka, les articles de Chroniques bleues sont repris depuis novembre 2012 dans le flux du portail Alterfoot.

PNG - 25 ko

Chroniques bleues est hébergé depuis septembre 2017 par Nuxit. D’un point de vue technique, ce site est développé sous spip (version 3.2), avec le plugin Bootstrap.

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité