Histoire des France - Pays-Bas (1) : en amical, d’abord amer puis sucré

Publié le 12 novembre 2018, mis à jour le 16 novembre 2018

Face à ceux qu’ils appelaient les Hollandais, les Bleus ont d’abord beaucoup souffert, perdant cinq fois sur sept avant guerre. Puis le bilan s’est peu à peu rééquilibré à la fin du siècle dernier.

Comme je l’ai fait pour la Belgique, je divise en deux parties cette histoire des France-Pays-Bas. La première, qui compte 19 confrontations, est consacrée aux matchs amicaux. Jusqu’en 1980, les 12 premières rencontres entre les deux sélections comptent pour du beurre, ou si vous préférez, pour du Gouda. Elles sont d’ailleurs au début plus Gouda que beurre, d’ailleurs. Voici les huit plus mémorables, pour diverses raisons.

10 mai 1908 : le coup de bluff des frères Denis

Pour le dixième match de son histoire, l’équipe de France décide de se trouver un nouvel adversaire, autre que l’Angleterre, la Belgique et la Suisse. Les Français font donc le voyage jusqu’à Rotterdam, avec une étape à Bruxelles, et s’inclinent honorablement pour l’époque (1-4) face à un adversaire bien meilleur. L’anecdote, c’est le premier remplacement de l’histoire des Bleus, Julien Denis simulant une blessure pour laisser entrer son frère Victor. On ne reverra aucun des deux.

2 avril 1923 : comme des moulins à vent

Les années vingt sont appelées les Années Folles, mais pour les Bleus, ce sont plutôt des années catastrophe. A tel point que personne ne se bouscule en sélection, et une vague de forfaits plus ou moins diplomatiques s’abat sur l’équipe de France qui prend, dans le Sportpark d’Amsterdam, la pire dégelée de son histoire contre les Orange. Le gardien débutant Charles Berthelot regarde passer les trains et même si Henri Bard sauve l’honneur à la 82e, le score (1-8) est terrible.

JPEG - 78.1 ko

10 mai 1934 : enfin une victoire !

Il aura donc fallu 26 ans, jour pour jour, pour voir la première victoire française contre les Pays-Bas. Pour préparer la deuxième Coupe du monde en Italie, l’équipe de France se déplace aux Pays-Bas avec dans ses valises l’entraîneur anglais George Kimpton, chargé d’inculquer les subtilités du WM aux Tricolores. Ceux-ci commencent très mal, perdant 0-3 après 12 minutes. Mais Fritz Keller et Jean Nicolas, le grand buteur de l’époque, rétablissent l’équilibre à 3-3 avant la demi-heure de jeu. Le match s’emballe, la mi-temps arrive ) 4-4 et c’est encore Jean Nicolas qui donnera le but de la victoire dans le dernier quart d’heure, signant un beau triplé (5-4).

26 mai 1947 : Jean Baratte, 70 ans avant Thomas Lemar

Si les France-Pays- Bas ont toujours été riches en buts, jamais encore les Bleus n’ont gagné aussi largement. Après guerre, l’équipe de France connaît une embellie inattendue avec son brillant gardien Julien Darui et ses attaquants prolifiques Ernest Vaast et Jean Baratte. A Colombes, ce dernier signe un doublé qui, ajouté aux buts de Alpsteg et Dard, donne un joli 4-0. Le plus gros score de la France contre les Pays-Bas, un record qui tiendra 70 ans, jusqu’au match du 31 août 2017 avec un autre doublé, celui de Thomas Lemar.

26 mars 1980 : la première tête à Toto

Courageuse mais pas téméraire, la FFF évite consciencieusement les Néerlandais pendant près de 17 ans, entre 1963 et 1980. Les vice-champions du monde 1974 et 1978 croisent enfin la route des Bleus pour un amical sans grand relief au Parc. Les deux équipes se neutralisent et repartent avec le premier 0-0 de leur histoire commune, et aussi le premier match nul d’ailleurs. Platini et ses coéquipiers pestent pour la forme contre l’arbitre italien, M.Casarin, qui a oublié deux penalties pour des fautes sur Six et Janvion en début de match.


 

10 novembre 1982 : tiens, voilà Fernandez !

Absents du Mondial espagnol, les Néerlandais sont dans le creux de la vague, même si les tout jeunes Frank Rijkaard et Ruud Gullit sont alignés à Rotterdam. Pour pallier à l’absence de Bernard Genghini, Michel Hidalgo appelle le jeune milieu défensif du PSG, Luis Fernandez, qui forme donc avec Platini et Tigana une ébauche de deuxième carré magique, celui qui fera merveille à l’Euro. Les Bleus l’emportent sans souci (2-1) grâce à Battiston (sur une passe décisive de Fernandez) et Platini, mais on remarque beaucoup Jean-Marc Ferreri, pas encore vingt ans et titulaire pour la première fois.


 

31 mars 2004 : le record s’arrête à 14

Pour préparer l’Euro au Portugal, l’équipe de France de Jacques Santini va à Rotterdam rencontrer une équipe néerlandaise dont on peine à situer le niveau réel. Après 14 victoires d’affilée en 2003 et en février à Bruxelles, les Bleus espèrent continuer leur belle série. Mais la machine redoutable qui a tout balayé sur son passage commence à caler : sans Vieira, Zidane, Pirès et Henry (qui entre à la mi-temps), les Bleus s’en tirent avec un petit 0-0. Ils ne feront pas mieux le mois suivant contre le Brésil.


 

Les 19 matchs amicaux depuis 1908

# Genre Date Ville Adversaire score
800 Amical 25/03/2016 Amsterdam Pays-Bas 3-2 Griezmann, Giroud,

Matuidi

775 Amical 05/03/2014 Saint-Denis Pays-Bas 2-0 Benzema, Matuidi
643 Amical 31/03/2004 Rotterdam Pays-Bas 0-0
549 Amical 26/02/1997 Paris (Parc) Pays-Bas 2-1 Pirès, Loko
526 Amical 18/01/1995 Utrecht Pays-Bas 1-0 Loko
501 Amical 05/06/1992 Lens Pays-Bas 1-1 Papin
423 Amical 10/11/1982 Rotterdam Pays-Bas 2-1 Battiston, Platini
396 Amical 26/03/1980 Paris (Parc) Pays-Bas 0-0
281 Amical 17/04/1963 Rotterdam Pays-Bas 0-1
190 Amical 10/12/1950 Colombes Pays-Bas 5-2 Flamion 2, Baratte 2,

Doye 

178 Amical 23/04/1949 Rotterdam Pays-Bas 1-4 Baratte
169 Amical 26/05/1947 Colombes Pays-Bas 4-0 Alpsteg, Baratte 2,

Dard

143 Amical 31/10/1937 Amsterdam Pays-Bas 3-2 J.Nicolas, Langiller,

Courtois

134 Amical 12/01/1936 Paris (Parc) Pays-Bas 1-6 Courtois
124 Amical 10/05/1934 Amsterdam Pays-Bas 5-4 Keller, J.Nicolas 3,

lcazar

105 Amical 29/11/1931 Colombes Pays-Bas 3-4 Mercier, Veinante 2
53 Amical 02/04/1923 Amsterdam Pays-Bas 1-8 Bard
48 Amical 13/11/1921 Paris (Pershing) Pays-Bas 0-5
10 Amical 10/05/1908 Rotterdam Pays-Bas 1-4 François

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


265 matchs des Bleus en intégralité