Les Bleus, champions des premiers tours

Publié le 3 décembre 2022 - Matthieu Delahais

Depuis 2012, la France passe systématiquement le premier tour de la Coupe du monde ou de l’Euro. Pour la sixième fois de rang, l’équipe de France accède à la phase éliminatoire, meilleure série européenne en cours.

2 minutes de lecture

Après l’élimination au premier de la Coupe du monde sud-africaine, les Bleus échouent deux fois en quart de finale (2012 puis 2014), jouent deux finales de rang perdant celle de l’Euro 2016 mais décrochant le trophée en 2018, s’arrêtent en huitième de finale du dernier Euro et passent à nouveau le premier tour lors de la présente Coupe du monde. Auparavant, les Français n’avaient réussi à passer le premier trois de suite qu’à deux occasions, tout d’abord entre 1982 et 1986, puis de 1996 à 2000. Cette série de six en cours est la meilleure pour les nations européennes.

Parmi les 13 nations européennes présentes au Qatar, le second pays le plus régulier, c’est une petite surprise, est la Suisse. Depuis leur absence lors de l’Euro 2012, les Helvètes sont huitièmes de finaliste en 2014, 2016 et 2018, puis atteignent les quarts de finale de l’Euro 2021. En 2022, la Suisse se sort donc du premier tour pour la cinquième fois de suite.

La Coupe du monde 2014 a marqué le dernier échec de quatre grandes nations européennes, toutes éliminées dès le premier tour. C’est le cas du Portugal (sacré champion d’Europe deux ans plus tard), de la Croatie (vice-championne du monde en 2018), de l’Espagne (qui sortait d’un inédit triplé Euro-Coupe du monde-Euro) et de l’Angleterre (troisième de la coupe du monde 2018 et vice-championne d’Europe dans la foulée).

La Coupe du monde 2018 a vu l’absence des Pays-Bas. La Pologne, que la France croisera dimanche, n’avait pas réussi à passer le premier tour lors de l’Euro 2020.

Enfin, nous avons assisté ces derniers jours à l’échec du Pays de Galles, du Danemark de la Belgique, de la Serbie et de l’Allemagne. Si les Gallois s’étaient déjà fait éliminer au premier tour lors du dernier Euro, les Danois avaient été demi-finalistes. L’échec des Belges marque lui la fin d’une série de trois participations aux quarts de finale (2014, 2016 et 2020) et d’une demi-finale (2018). La sortie de l’Allemagne, pour la seconde fois à ce stade de la compétition, est aussi inattendue. Les Serbes pour leur part n’ont pas réussi à se sortir d’un groupe compliqué avec le Brésil, la Suisse et le Cameroun.

Il est possible d’élargir cette analyse à l’ensemble des pays présents au Qatar, mais en se limitant aux équipes sorties du premier tour en Coupe du monde. Dans ce cas, l’Amérique du Sud tire son épingle du jeu et le Brésil mène la danse. Les Auriverde n’ont plus été éliminés au premier tour depuis 1966 (14 phases finales). Ils sont suivis des Argentins, présents au second tour depuis 2006 (5 phases finales).

La France arrive ensuite, en compagnie de la Suisse, avec une troisième présence de suite au second tour (dernier échec en 2010). Le Japon, l’Angleterre, la Croatie, l’Espagne et le Portugal en sont à deux. La Corée du sud, les Etats-Unis, les Pays-Bas, l’Australie, le Sénégal, la Pologne et le Maroc n’étaient pour leur part pas présents à ce stade la compétition il y a quatre ans.

Pour la petite histoire, le Mexique, s’il était passé, aurait été très haut dans le classement. Les Mexicains ont en effet joué sept fois de rang des huitièmes de finale, soit une présence à ce stade de l’épreuve ininterrompue entre 1994 et 2018.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Spécial jeux olympiques