Alain Giresse

Né le 2 août 1952 à Langoiran, ce milieu de terrain très technique a passé six ans dans un quasi-anonymat en Bleu, avant que Michel Hidalgo lui donne un rôle de doublure de Platini début 1981, puis de complément à la fin de cette même année dans ce qui préfigurera le carré magique du milieu de terrain (avec Tigana et Genghini, puis Fernandez). Brillant en Espagne en 1982 (il finit l’année deuxième du Ballon d’or, éblouissant à l’Euro 1984, il souffrira de la chaleur et de l’altitude au Mexique en 1986, alors qu’il approchait de ses 34 ans. Il compte 47 sélections et 6 buts.

Alain Giresse, pépite tardive

Publié le 2 août 2012 - Bruno Colombari

Cinq petites années : la carrière internationale d’Alain Giresse fut aussi brève qu’étincelante. Avec lui, pièce majeure du carré magique, les Bleus deviennent une des meilleures équipes du monde.

Après Platini, Zidane et Kopa, qui est le quatrième ?

Publié le 2 août 2022 - Bruno Colombari

Si les trois meilleurs joueurs français dont la carrière est terminée font consensus, la quatrième place peut faire débat. Par son palmarès, sa longévité et sa technique, Thierry Henry semble le mieux placé. Mais d’autres peuvent légitimement y prétendre. Lesquels ?

Les Bleus gardiens d’occasion

Publié le 14 novembre 2023 - Richard Coudrais

Ils sont internationaux tricolores et joueurs de champ, mais un jour, ils se sont retrouvés à garder les buts de leur équipe de club, mais aussi, dans les temps héroïques, de la sélection nationale.

5 juin 1986 : France-URSS

Publié le 12 janvier 2021 - Bruno Colombari

Les deux plus belles équipes européennes du moment s’affrontent prématurément sur la pelouse de Leòn, au premier tour du Mundial 1986. Les Bleus doivent gagner afin d’éviter un tableau irrespirable pour la suite de la compétition.