Jour de match 847 : France-Islande

Publié le 25 mars 2019

Les Islandais qui marquent systématiquement depuis 7 matchs, Giroud à la poursuite de Cantona, jouer un 25 mars et les derniers adversaires à avoir battu les Bleus pour la dernière fois.

GIF - 3.2 ko

C’est le code-barres de France-Islande :

847e match depuis 1904 (416 victoires, 177 nuls et 253 défaites ; 1496 nuls marqués, 1186 encaissés)

342e en compétition (193 victoires, 72 nuls et 76 défaites ; 654 buts marqués, 344 buts encaissés)

438e à domicile (252 victoires, 85 nuls et 100 défaites ; 865 buts marqués, 510 buts encaissés)

98e à Saint-Denis (63 victoires, 19 nuls et 15 défaites)

14e contre l’Islande (9 victoires et 4 nuls ; 37 buts marqués, 12 buts encaissés)

Jouer un 25 mars

Le 25 mars est une date chargé dans l’histoire des Bleus. Si avant-guerre on ne compte qu’un amical contre la Tchécoslovaquie, la fréquence s’est accélérée depuis quarante ans avec sur cette période un seul match à domicile, contre la Belgique en 1992 (3-3) avec une belle papinade pour égaliser. A l’extérieur, l’équipe de France a joué deux fois aux Pays-Bas et deux fois au Luxembourg. A noter qu’en 2017, c’est un 25 mars que Kylian Mbappé a débuté en sélection en remplaçant Dimitri Payet à 12 minutes de la fin. Un an avant, N’Golo Kanté avait été appelé pour la première fois contre les Pays-Bas.

Tchécoslovaquie (1934) à Colombes - 1-2 - Amical
Autriche (1956) à Colombes - 3-1 - Amical
Pays-Bas (1981) à Rotterdam - 0-1 - qCM
Belgique (1992) à Paris - 3-3 - Amical
Russie (1998) à Moscou - 0-1 - Amical
Luxembourg (2011) à Luxembourg - 2-0 - qEuro
Pays-Bas (2016) à Amsterdam - 3-2 - Amical
Luxembourg (2017) à Luxembourg - 3-1 - qCM

Attention à la première défaite

Ce n’est évidemment pas l’option la plus probable, mais il arrive fatalement un moment où les Bleus finissent par perdre contre un adversaire qui ne les a jamais battus. Sur les dix dernières années, et pour un total de 26 défaites, 9 l’ont été dans cette configuration. Le dernier adversaire en date à avoir ouvert son compteur de victoires contre la France est la Colombie, en mars 2018 (2-3). Avant elle, il y avait eu l’Albanie en juin 2015 (0-1), l’Ukraine en novembre 2013 lors des barrages aller pour la Coupe du monde (0-2) et le Japon en octobre 2012 en amical (0-1).

Mais c’est en 2010 que les Bleus ont fait très fort en s’inclinant pour la prime !re fois contre quatre adversaires différents : la Chine en amical à Saint-Pierre de la Réunion (0-1), le Mexique (0-2) et l’Afrique du Sud (1-2) à la Coupe du monde et la Biélorussie en septembre en phase qualificative de l’Euro (0-1). Enfin, ils avaient chuté en amical en juin 2009 contre le Nigéria à Saint-Etienne pour la dernière sélection de Patrick Veira (0-1).


 

L’Islande prend ses aises dans la défense française

C’est devenu une habitude à laquelle il faudrait envisager de mettre un terme : contre la France, les Islandais ont marqué deux buts à chacun de leurs quatre derniers matchs. Heureusement que les Bleus ne sont pas en reste, avec 15 buts marqués. Ce qui fait un score cumulé de 15-8, soit 23 buts en 4 rencontres !

L’Islande a même marqué lors des 7 derniers matchs depuis septembre 1990 (pour un total de 11 buts). C’est la plus longue série en cours, devant l’Angleterre (4 matchs depuis 2010), l’Argentine (3 matchs depuis 2007) et le Chili (3 matchs depuis 1994).

Dans la période récente, l’Espagne avait fait mieux avec des buts marqués lors de 8 matchs consécutifs entre 2000 et 2013 (11 buts), mais la série s’est achevée avec la victoire des Bleus en septembre 2014 (1-0). La Grèce, plus surprenant, avait pour sa part fait une série de 7 matchs (7 buts) entre 1958 et 2004, série elle aussi terminée avec la victoire française de 2006 (1-0).

On mentionnera aussi la série de 8 de la Tchécoslovaquie entre 1974 et 1991, et celle de 5 de l’URSS entre 1980 et 1987. Mais ces deux sélections n’existent plus.

Les séries à surveiller

 Lors des 6 derniers matchs où les Bleus ont marqué, il y a toujours eu Griezmann, Mbappé ou Giroud parmi les buteurs. La dernière fois où aucun des trois n’a marqué remonte à juillet 2018 contre la Belgique (Umtiti). C’est d’ailleurs la seule fois en 2018 que c’est arrivé.
 Depuis que Deschamps est sélectionneur, l’équipe de France n’a jamais fait match nul à Saint-Denis. Le dernier remonte à novembre 2011 contre la Belgique en amical (0-0). Depuis, les Bleus ont gagné 22 fois et perdu à 8 reprises.
 S’il joue, Kylian Mbappé enchaînera son 28e match consécutif en sélection, deux ans jour pour jour après ses débuts au Luxembourg. Il n’en a manqué qu’un seul depuis, contre le Paraguay le 2 juin 2017 à Rennes.

Les buteurs contre l’Islande

Le meilleur buteur des Bleus contre les Islandais est Eric Cantona. Il a marqué trois fois lors de ses deux confrontations en septembre 1990 à Reykjavik (2-1) et en novembre 1991 au Parc (3-1, doublé). Avec deux buts, on trouve Thadée Cisowski, Célestin Oliver, Roger Piantoni, Jean Vincent, Joseph Ujlaki et Jean-Marc Guillou tous auteurs d’un doublé. 18 autres joueurs ont marqué une fois dont Payet, Rami, Debuchy, Papin, Trezeguet, Djorkaeff ou Dugarry.

Parmi ceux dans le groupe actuel, Olivier Giroud a marqué deux fois (doublé en quart de finale de l’Euro 2016, 5-2), Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et Paul Pogba une fois. Ils auront donc l’occasion d’améliorer leur total ce soir, mais aussi lors du match retour le 11 octobre à Reykjavik. A noter que l’Islande génère beaucoup de doublés côté français (8) : il y aurait même pu en avoir un de plus si Eyjolfsson n’avait pas dévié dans son but le centre de Mbappé en octobre dernier.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


265 matchs des Bleus en intégralité