Espagne 82, la Coupe d’un monde nouveau

Publié le 28 juin 2022 - Bruno Colombari, Richard Coudrais

Le 8 septembre sera publié chez Solar un livre dont l’idée a germé à la fin de l’année 2020, alors nous apprenions les disparitions de Diego Maradona et Paolo Rossi. Pourquoi Espagne 82 tient-elle une place à part dans nos souvenirs, et dans l’histoire de la Coupe du monde ?

Pour paraphraser Clint Eastwood dans Le bon, la brute et le truand, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont vécu Espagne 82, et ceux qui en cherchent des traces. Quatre décennies plus tard, les premiers ne sont plus majoritaires, mais leurs souvenirs sont vivaces. Et ils ont envie de transmettre ce qu’ils ont vu en allant au-delà de la nostalgie et en cherchant en quoi la douzième Coupe du monde de l’histoire a marqué une rupture avec les précédentes. Dans le format, dans l’aspect économique, dans le jeu, dans l’impact médiatique, dans ses dimensions culturelles et géopolitiques, dans ses évidences comme dans ses coups de théâtre.

Pour ce faire, nous avons puisé des anecdotes dans la presse sportive de l’époque, écumé les rayonnages de nos bibliothèques, revu l’intégralité des cinquante-deux matchs et interrogé des acteurs et des témoins du tournoi. Et, alors que nous pensions bien le connaître, il nous a réservé quelques surprises. Nous allons vous les faire partager.

Espagne 82 sortira le 8 septembre et sera publié chez Solar (432 pages, 19,90 €).

JPEG - 193.2 ko

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.