Kylian Mbappé, ses temps de passage à 21 ans

Publié le 20 décembre 2019

La quatrième année professionnelle de l’attaquant parisien aura été meilleure en club qu’en sélection, où il n’a joué que six matchs sur onze. Mais il a trouvé le temps de marquer trois fois, et ses temps de passage restent phénoménaux.

L’année 2019 de Kylian Mbappé ne restera pas dans les mémoires lorsqu’il s’agira de se pencher sur sa carrière en sélection. 6 matchs joués, 5 manqués et 3 buts marqués entre mars et juin. Autant dire que ses stats affolantes de 2017 (10 sélections, 1 but) et surtout de 2018 (18 sélections, 9 buts) se sont bien calmées en 2019. Même s’il tourne encore à 0,5 but/match, comme l’an dernier...

En 2019, il a été champion de France avec le Paris SG (son troisième consécutif après ceux de 2017 avec Monaco et de 2018 avec le PSG) et a terminé meilleur buteur du championnat de France (33 buts en 29 matchs, tout près du record de Philippe Gondet). S’i n’avait aucune chance au Ballon d’or, il a quand même fini 6e (4e en 2018, 7e en 2017).


 

En équipe de France, toujours loin devant

Si l’écart avec le deuxième est moindre que l’an dernier, il reste très confortable : à 21 ans, Mbappé compte 34 sélections, dont 28 titularisations. Karim Benzema est loin derrière avec 19 capes (dont 11 en tant que titulaire).

PNG - 58.3 ko

En revanche, côté buts marqués, le Parisien n’a plus la moindre avance sur Jean Nicolas : ce dernier avait planté 13 fois lors de ses 12 premières sélections entre 1933 et 1934. Soit autant que Mbappé en 34 matchs joués. Mais l’attaquant de Rouen allait finir sa carrière internationale en décembre 1938, à 25 ans, avec 21 buts en 25 matchs.

Derrière ces deux-là, les plus jeunes attaquants prolifiques des Bleus, on trouve Georges Lech (6 buts en 11 sélections) et Karim Benzema (5 en 19 matchs).

PNG - 36.2 ko

Logiquement, l’avance de Mbappé est flagrante en terme de temps de jeu, avec 2396 minutes contre 1110 à Jean Nicolas (dans les années 30, où les remplacements étaient extrêmement rares), 1020 pour Manuel Amoros et 1009 pour Karim Benzema. Ces quatre-là sont les seuls Bleus de moins de 21 ans à avoir atteint les 1000 minutes de jeu en sélection. A comparer avec les 514 minutes de David Trezeguet (en 12 sélections) ou les 503 minutes de Kingsley Coman (en 11 matchs)… Autant dire que, malgré ses cinq matchs manqués en 2019, Kylian Mbappé réussit la double prouesse d’être systématiquement titulaire et de finir la plupart de ses matchs. Pour un attaquant, c’est rare.

PNG - 51.2 ko

En avance sur ses concurrents internationaux aux matchs, pas aux buts

A 20 ans, Mbappé avait plus joué que Pelé, Owen, Cristiano Ronaldo ou Maradona, sans même parler de Messi ou Neymar. Et à 21 ans ? Il est toujours devant, même si les écarts se resserrent. Messi arrive derrière avec 30 sélections, devant les deux Ronaldo (le Brésilien et le Portugais) à 29 et Neymar à 27. Mais les 6 matchs joués en 2019 pénalisent le Français, qui en jouera certainement beaucoup plus en 2020, année de l’Euro et ses potentiels 17 rencontres.

Côté buts, en revanche, les stats de Mbappé plongent. Pelé, qui n’a pas joué une seule fois l’année de ses 21 ans, est toujours en tête avec le total astronomique de 26 buts (en 24 matchs !). Il est suivi de ses compatriotes Ronaldo (20 en 29 sélections) et Neymar (17 en 27 capes). Mickaël Laudrup fait aussi mieux que Mbappé avec 15 buts pour ses 23 premières sorties avec le Danemark.


 

A 21 ans, certains n’étaient pas encore internationaux...

Evidemment, plus les années passent, moins la précocité de Mbappé est spectaculaire. Pour autant, n’oubliez pas que nombreux internationaux ont débuté bien après leur 21e anniversaire, et pas des moindres :

Johan Cruyff avait 21 ans et 4 mois lorsqu’il a débuté sous le maillot orange en 1966, Zico 22 ans et 11 mois pour sa première sélection avec le Brésil en 1976, Paolo Rossi 21 ans et 2 mois lors de sa première apparition avec la Squadra Azzura en 1977. Roberto Baggio avait 21 ans et 8 mois en 1988 pour ses débuts avec l’Italie et David Beckham 21 ans et 4 mois en 1996, pour sa première cape avec l’Angleterre. Côté Bleus, Alain Giresse avait 22 ans et 1 mois en septembre 1974 face à la Pologne, Jean-Pierre Papin avait 22 ans et 4 mois en février 1986 pour sa première sélection contre l’Irlande du Nord au Parc des Princes. Zinédine Zidane avait 22 ans et 1 mois à Bordeaux contre la République tchèque en août 1994 et Antoine Griezmann avait 22 ans et 11 mois quand il a débuté contre les Pays-Bas en mars 2014 à Saint-Denis.

Mbappé au classement français des joueurs

Bien calé en bas du top 100, Mbappé est à la hauteur de Bruno Bellone, Grégory Coupet et Lassana Diarra. Mais il ne fera que passer dans cette zone du tableau des joueurs : fin 2020, il aura sans doute intégré le top 50 avec une cinquantaine de sélections.

# Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
88 Georges Lech 35 2843 89% 15 5 15 7
89 Grégory Coupet 34 3060 100% 20 8 6 0
90 Lassana Diarra 34 2630 82% 20 7 7 0
91 Kylian Mbappé 34 2396 82% 23 6 5 13
92 Bruno Bellone 34 2058 68% 16 8 10 2
93 Maryan Wisniewski 33 2916 100% 12 9 12 12
94 Yannick Stopyra 33 2193 70% 15 11 7 11
Voir le tableau des joueurs

Mbappé au classement français des buteurs

Le voici déjà dans le top 30, au même niveau que Didier Six à qui il avait fallu 54 sélections et huit ans de carrière internationale pour arriver à ce niveau. Il a déjà dépassé deux attaquants célèbres, Maryan Wisniewski (qui a disputé la Coupe du monde 1958 aux côtés du quatuor Vincent-Kopa-Fontaine-Piantoni) et Bernard Lacombe.

# Joueur Buts Sél b/m CF Pe 2 3+
24 Émile Veinante 14 24 0.58 0 0 4 0
25 Nicolas Anelka 14 69 0.20 0 0 1 0
26 Robert Pirès 14 79 0.18 0 1 0 0
27 Kylian Mbappé 13 34 0.38 0 1 2 0
28 Didier Six 13 52 0.25 1 0 0 0
29 Maryan Wisniewski 12 33 0.36 0 0 1 0
30 Bernard Lacombe 12 38 0.32 0 0 2 1
Voir le tableau des buteurs

Dernier livre paru

Sites partenaires


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité