Tableaux de bord 815 après France-Suède

Publié le 12 novembre 2016, mis à jour le 18 septembre 2017

Le test comparatif Barthez/Lloris au Stade de France, Payet et Pogba au coude-à-coude, un record de matches à domicile battu et le troisième 2-1 de l’année : des tableaux de bord à monter soi-même.

Zoom sur : Lloris/Barthez au stade de France, un bilan comparé

C’est une impression, ou Hugo Lloris encaisse beaucoup de buts au Stade de France ? Contre la Suède, c’était le sixième match d’affilée où il allait chercher le ballon au fond des filets depuis le début de l’année (Russie et Islande deux fois, Roumanie, Portugal, Bulgarie et donc Suède). Et comme ses stats se rapprochent de celles de Fabien Barthez (85 sélections pour le capitaine des Bleus, 87 pour le champion du monde), il peut être intéressant de comparer leurs performances à domicile et en particulier à Saint-Denis.

JPEG - 66 ko

Sur les matches joués à domicile, Hugo Lloris a encaissé à peu près autant de buts qu’à l’extérieur (32 sur 63) avec plus de matches joués (48 contre 37). Il y a fait 24 clean sheets (matches sans encaisser de but), soit une fois sur deux. Fabien Barthez a pour sa part joué près de la moitié de ses matches à domicile (43 sur 87) et y a encaissé beaucoup moins de buts (20 sur 48). Et son nombre de clean sheets est astronomique : 29 fois sur 43.

PNG - 25 ko

Si on se focalise maintenant sur les matches joués à Saint-Denis, on constate effectivement que Lloris y encaisse beaucoup de buts : 25 en 30 matches, contre 7 en 18 matches dans les autres stades en France. Et son nombre de clean sheets n’est pas fameux : seulement 12 sur 30. Barthez a là aussi fait bien mieux, puisqu’il a concédé moins de buts que les doigts des deux mains : 9 en 26 matches, et pas moins de 21 clean sheets. Ce qui veut dire que cinq équipes adverses seulement lui ont marqué un but au Stade de France : la Croatie en 1998, la Russie en 1999 (trois fois), la Slovénie en 2000 (deux), l’Algérie en 2001 et la Slovaquie en 2006 (deux). Dans l’intervalle, Barthez a enchaîné pas moins de onze clean sheets d’affilée entre mars 2002 et mars 2005. Conclusion : il n’y a pas photo.

PNG - 24.6 ko

Voir le tableau des gardiens

La génération 1987 prend du volume

C’est désormais la quatrième la plus représentée de l’histoire des Bleus en terme de sélections cumulées (289). Grâce à Blaise Matuidi (55) et Dimitri Payet (31), auxquels il faut ajouter Kevin Gameiro (11) qui est resté sur le banc, elle dépasse désormais celle de 1955 (288) qui compte dans ses rangs, entre autres, Max Bossis (76), Michel Platini (71), Jean Tigana (52) ou Dominique Rocheteau (49). Pour l’anecdote, tout le monde aurait parié, il y a encore cinq ans, sur le quatuor Benzema (81), Nasri (40), Ménez (24) et Ben Arfa (15), qui brille par son absence pour raisons diverses. Il faudra du temps à la génération 1987 pour approcher la troisième au classement, celle de 1972 (362). Il faut dire qu’elle compte Thuram et Zidane dans ses rangs...

JPEG - 50.2 ko

Voir le tableau des générations

Douze fois à domicile, record battu

L’année 2016 n’est pas finie, mais un record vient de tomber : celui du nombre de matches à domicile. Le précédent datait de 1984, alors que les Bleus avaient joué onze fois sur douze à la maison (dont l’Euro), le seul match à l’extérieur les ayant amenés pas bien loin, au Luxembourg. Cette année, outre les sept matches de l’Euro, les Bleus ont accueilli la Russie, le Cameroun et l’Ecosse au printemps et la Bulgarie et la Suède à l’automne, soit douze rencontres à domicile (Dix victoires, un nul contre la Suisse à Lille et la défaite face au Portugal à Saint-Denis).

C’est un record qui ne va vivre que trois jours, puisqu’il sera amélioré dès mardi lors de France-Côte d’Ivoire à Lens. Si l’équipe de France l’emporte, elle ne fera pas mieux qu’en 1984 avec onze victoires à domicile. Mais elle pourra s’attaquer à deux autres records : si le premier, celui du nombre de victoires dans l’année (13 en 2003, égalé contre la Suède) devrait tomber, le deuxième, le nombre de buts marqués (40 en 2003) sera beaucoup plus difficile.

Voir le tableau des années

La Suède rejoint la Tchécoslovaquie au tableau des adversaires

C’est la vingtième fois que l’équipe de France croise la route des Suédois depuis 1935. Si le bilan est nettement favorable (10 victoires pour 5 défaites et 5 nuls), les dernières oppositions ont été très accrochées (5 victoires, 4 nuls et une défaite depuis 1992). Et il faut remonter encore plus loin, en 1989, pour voir un succès des Bleus par plus d’un but d’écart (4-2, doublés de Cantona et Papin à Stokholm). Dans l’intervalle, la Suède n’a gagné qu’une seule fois, en juin 2012 à l’Euro en Ukraine.

JPEG - 253.2 ko

La Suède est désormais le 13e adversaire le plus rencontré, à hauteur de la Tchécoslovaquie et juste derrière la Bulgarie. Les matches retour, en 2017, permettront aux Bulgares et aux Suédois d’améliorer leur total.

Voir le tableau des adversaires

Le 23e renversement de score gagnant en compétition

C’est la troisième fois de l’année que les Bleus renversent un score en compétition (victoire après avoir été mené au score), contre l’Irlande à l’Euro (0-1 puis 2-1) et la Bulgarie en octobre (0-1 puis 4-1). Les précédents dataient de 2013 (Biélorussie, 0-1, 1-2 puis 2-4) et de 2006 (Espagne, 0-1, 3-1). 10 de ces 23 retournements ont eu lieu en phase finale d’Euro ou de coupe du monde.

Lire l’article Ces matches gagnés que l’on croyaient perdus

Kanté invincible, la série continue

Même s’il n’a joué que des miettes en toute fin de rencontre, N’Golo Kanté assume toujours son statut de mascotte. Avec douze sélections, il est toujours invaincu, et aurait même pu faire carton plein sans le 0-0 de septembre en Biélorussie. S’il joue (et ne perd pas) mardi à Lens, il rejoindra Rio Mavuba et Bernard Pardo (13) et aura Marvin Martin (15) et Ludovic Giuly (17) dans le collimateur. Rappelons que le détenteur du record est Eric Di Meco avec 23 matches sans défaite (18 victoires et 5 nuls) dans les années 1990.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
11 Hugo Lloris 85 7629 100% 46 22 17 0 61
15 Patrice Evra 81 6766 95% 47 20 14 0 5
34 Olivier Giroud 58 2923 60% 36 8 14 21 0
36 Blaise Matuidi 55 3858 85% 37 7 11 8 5
46 Moussa Sissoko 49 2488 51% 32 8 9 1 0
59 Paul Pogba 43 3381 86% 31 6 6 8 0
64 Laurent Koscielny 41 3447 93% 24 7 10 1 0
73 Antoine Griezmann 39 2540 74% 28 5 6 14 0
86 Raphaël Varane 34 2954 97% 24 4 6 2 6
99 Dimitri Payet 31 1768 65% 21 4 6 8 0
249 N’Golo Kanté 12 671 58% 11 1 0 1 0
428 Djibril Sidibé 5 423 80% 4 1 0 0 0
Voir le tableau des joueurs

Payet et Pogba se tirent la bourre

On attendait Antoine Griezmann ou Olivier Giroud, meilleurs buteurs cette année en Bleu (8 buts chacun), et on a eu Paul Pogba et Dimitri Payet. Ces deux-là ne se lâchent pas au tableau des buteurs, avec huit réalisations chacun, comme Blaise Matuidi. Si le milieu de MU n’a marqué que trois fois cette année, l’attaquant de West Ham en est désormais à sept buts et pourrait griller la politesse à Giroud et Griezmann en cas de doublé contre la Côte d’Ivoire.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
12 Olivier Giroud 21 0 58 0,36 0 0 5 0
24 Antoine Griezmann 14 39 0,36 1 1 3 0
44 Dimitri Payet 8 +1  31 0,26 2 0 0 0
45 Paul Pogba 8 +1 43 0,19 0 0 0 0
47 Blaise Matuidi 8 0 55 0,15 0 0 2 0
283 N’Golo Kanté 1 0 12 0,08 0 0 0 0
323 Laurent Koscielny 1 0 41 0,02 0 0 0 0
325 Moussa Sissoko 1 0 49 0,02 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

2-1, comme d’habitude

C’est le deuxième score le plus fréquent dans l’histoire des Bleus (65 fois), après le 1-0 (74) et à égalité avec le 2-0. Mais ce n’est que le deuxième 2-1 contre la Suède après celui d’avril 1993 (doublé de Cantona). C’est le sixième à Saint-Denis après la Roumanie en 2016, le Portugal en 2014, la Serbie en 2008, la Roumanie en 2002 et la Croatie en 1998. Enfin, c’est le septième de l’ère Deschamps, sur 37 victoires, et le score le plus fréquent en 2016 (troisième fois, avec la Roumanie et l’Irlande à l’Euro).

Voir la matrice des scores
Voir le tableau des matches

Feuille de match

PNG - 52.4 ko

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

Abonnez-vous !

Chroniques bleues est sur Tipeee, premier site français de tip participatif.

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité