Tableaux de bord 850 après Andorre-France

Publié le 12 juin 2019

A Andorre, un ratio affluence/altitude proche de 2, les premiers buts de Ben Yedder, Thauvin et Zouma (grosse cote), l’historique Andorre/champions du monde, les débuts de Clément Lenglet, 907e Bleu : les tableaux de bord ont plein de choses dans leur coffre.

C’est la première fois que la France joue à Andorre-la-Vieille

PNG - 5.3 ko
Les 2900 spectateurs présents dans les tribunes (si on peu les qualifier ainsi) de l’Estadi Nacional constituent une des plus faibles affluences d’après-guerre pour un match des Bleus. Mais ce n’est pas un record : il n’y avait ainsi que 1980 spectateurs au Torsvllur Stadium de Torshavn pour un Féroé-France le 13 octobre 2007, et guère plus à Palerme, sur terrain neutre face à Israël le 2 avril 2003 (2455 spectateurs) ou lors du fameux match contre Chypre le 22 octobre 1988 au Makario Stadium de Nicosie (2700). Le Andorre-France de juin 2019 est à peu près au niveau du Féroé-France du 12 août 2009 (2974) et du Luxembourg-France du 26 novembre 1966 au stade Josy-Barthel (3000).

JPEG - 106.8 ko

La ville : Andorre, 179e destination (et pas la plus haute)

PNG - 6.2 ko
L’équipe de France joue rarement au-dessus de 1000 mètres d’altitude (1013 pour Andorre-la-Vieille) mais c’est arrivé plusieurs fois, les hauteurs maximales étant atteintes au Mexique en 1986, les deux suivantes en Afrique du Sud en 2010 :
 Mexico : 2250 mètres
 Puebla : 2135 mètres
 León : 1815 mètres
 Guadalajara : 1566 mètres
 Bloemfontein : 1395 mètres
 Polokwane : 1310 mètres
 Andorre-la-Vieille : 1013 mètres

Voir le tableau des villes

L’arbitre : Fran Jovic, 518e

PNG - 5.5 ko
Le Croate a dirigé pour la première fois un match de l’équipe de France. C’est le troisième arbitre croate après Marijo Strahonja et Ivan Bebek.

Voir le tableau des arbitres

L’adversaire : Andorre contre les champions du monde

PNG - 7.2 ko
Affiliée à la FIFA en 1996, la sélection pyrénéenne a disputé quatre matchs contre un champion du monde en titre. Le premier, c’était face au Brésil le 3 juin 1998 à Saint-Ouen contre le Brésil (0-3). Le suivant n’a pas tardé, puisque c’était contre les Bleus au Stade de France le 14 octobre 1998 (0-2). Le troisième date du 9 juin 1999 à Barcelone, toujours face à la France (0-1) et le quatrième est donc celui du 11 juin 2019, le premier de la liste joué à Andorre (0-4). On notera que les scores de ces quatre rencontres sont tout à fait honorables, pour une sélection qui compte 135 défaites en 160 matchs et 412 buts encaissés. Mais à domicile, les Andorrans n’ont jamais perdu plus largement que 0-6, contre la Croatie en 2007 et l’Ukraine en 2009.

Voir le tableau des adversaires

Le score : cinquième 4-0 depuis 2012

PNG - 7.8 ko
C’est un score qui plaît bien à Didier Deschamps, puisque c’est le cinquième que les Bleus réalisent depuis qu’il est sélectionneur. Les précédents remontent à mars dernier contre l’Islande, à août 2017 face aux Pays-Bas, à octobre 2015 face à l’Arménie et à mai 2014 contre la Norvège. C’est le premier à l’extérieur.

Depuis 1904, il y en a eu 26, dont déjà un contre Andorre en mai 2004 à Montpellier. C’est le sixième à l’extérieur après Malte en 2002, la Turquie en 2000, Israël en 1993, le Luxembourg en 1984 et la Suisse en 1977.

Voir la matrice des scores

L’indice de renouvellement :7/11

PNG - 76.6 ko
Didier Deschamps avait déjà prévu de faire tourner entre les deux rencontres contre la Turquie et Andorre, disputées à l’extérieur, avec trois jours d’intervalle et dans des conditions climatiques très différentes. Les forfaits de dernière heure de Kingsley Coman et Raphaël Varane ont donné encore plus d’ampleur à cette rotation, qui a concerné sept joueurs : ont ainsi débuté Léo Dubois (pour Pavard), Kurt Zouma (Varane), Clément Lenglet (Umtiti), Ferland Mendy (Digne), Tanguy Ndombele (Sissoko), Wissam Ben Yedder (Giroud) et Florian Thauvin (Matuidi). Soit une ligne de défense entièrement renouvelée (et ne comportant aucun champion du monde) totalisant 8 sélections avant le coup d’envoi !

Les buteurs : trois nouveaux dans le tableau

PNG - 8.3 ko
Wissam Ben Yedder, Florian Thauvin et Kurt Zouma sont devenus les 337e, 338e et 339e buteurs de l’équipe de France. La seule fois depuis août 2012 où il y avait eu trois nouveaux buteurs, c’était contre l’Angleterre le 13 juin 2017 (Umtiti, Sidibé et Dembélé, 3-2). Quant à Kylian Mbappé, il rejoint Didier Six avec 13 buts. Pour atteindre le top 20 et chasser Laurent Blanc, il devra en inscrire trois autres. Peut-être en septembre contre l’Albanie et Andorre ?

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
3 Olivier Giroud 35 0 91 0,38 0 1 6 1
8 Antoine Griezmann 29 0 72 0,40 1 7 4 0
27 Kylian Mbappé 13 +1 33 0,39 0 1 2 0
39 Paul Pogba 10 0 69 0,14 1 0 0 0
87 Thomas Lemar 4 0 18 0,22 0 0 1 0
193 Moussa Sissoko 2 0 58 0,03 0 0 0 0
233 Wissam Ben Yedder 1 +1 4 0,25 0 0 0 0
243 Kurt Zouma 1 +1 5 0,20 0 0 0 0
285 Florian Thauvin 1 +1 10 0,10 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

Le joueur : Clément Lenglet, 907e

PNG - 5.5 ko
Le défenseur central de Barcelone aura 24 ans le 17 juin, mais il a fêté son anniversaire avec six jours d’avance et une première sélection que beaucoup attendaient depuis longtemps. Hugo Lloris est toujours quatrième au nombre de sélections (112) mais il est deuxième au temps de jeu avec 10 059 minutes, soit 34 de plus que Marcel Desailly (116) et 964 de plus que Thierry Henry (123), soit l’équivalent de plus de dix matchs !

Antoine Griezmann a rejoint Michel Platini avec 72 sélections mais il compte désormais 50 victoires (contre 37 seulement pour le triple Ballon d’or). Il n’a pas marqué mais a délivré sa 15e passe décisive à Mbappé. A noter que Kurt Zouma, titulaire pour la première fois en cinq sélections, est toujours invaincu (4 victoires, 1 nul).

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
4 Hugo Lloris 112 10059 100% 65 25 22 0
11 Olivier Giroud 91 5237 67% 58 14 19 35
24 Antoine Griezmann 72 5069 82% 50 11 11 29
27 Paul Pogba 69 5373 87% 49 11 9 10
39 Moussa Sissoko 58 2863 47% 37 9 12 2
93 Kylian Mbappé 33 2306 82% 22 6 5 13
181 Thomas Lemar 18 798 39% 10 5 3 4
294 Florian Thauvin 10 332 30% 8 1 1 1
414 Tanguy Ndombele 6 235 50% 4 1 1 0
457 Kurt Zouma 5 189 20% 4 1 0 1
500 Ferland Mendy 4 236 50% 3 0 1 0
503 Wissam Ben Yedder 4 153 25% 2 0 2 1
649 Léo Dubois 2 135 50% 2 0 0 0
667 Clément Lenglet 1 90 100% 1 0 0 0
Voir le tableau des joueurs

La feuille de match

PNG - 5.9 ko
Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[850] Andorre 0-4 France

Qualifications Euro 2020
11 juin 2019, 20h45 - Andorre-la-Vieille, Estadi Nacional, 2900 spectateurs.
arbitre : Fran Jovic (Croatie)
sélectionneur : Didier Deschamps - 94e match, 50 ans
disposition : 4-2-3-1

TACTIQUE

PNG - 223.1 ko

BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
1-0 11’ Kylian Mbappé Antoine Griezmann
2-0 30’ Wissam Ben Yedder Florian Thauvin
3-0 45’ Florian Thauvin Kylian Mbappé
4-0 60’ Kurt Zouma
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
 1  Hugo Lloris  90      112  32 Tottenham
 18  Léo Dubois  90  2 24  Lyon
 15  Kurt Zouma  90       5  24 Everton
 19  Clément Lenglet  90  1  23  FC Barcelone
 3  Ferland Mendy  90      4  24  Lyon
 21  Tanguy Ndombele  66  6  22   Lyon
 17  Moussa Sissoko  24   58  30  Tottenham
 6  Paul Pogba  90      69 26  Manchester United
 20  Florian Thauvin  81    10  26   Marseille
 8  Thomas Lemar  9      18  23   Atlético Madrid
10 Kylian Mbappé 90  33 20 Paris SG
 7 Antoine Griezmann  90      72 28 Atlético Madrid
 22 Wissam Ben Yedder  73      4  28  FC Séville
 9  Olivier Giroud   17      91  32   Chelsea
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
 16  Alphonse Aréola  3 26 Paris SG
24 Mike Maignan 0 23 Lille
2 Benjamin Pavard  22 23 Stuttgart
5 Samuel Umtiti 31 25 FC Barcelone
 4  Raphaël Varane  58  26   Real Madrid
 12  Lucas Digne  25  25   Everton
14  Blaise Matuidi  81  32  Juventus

Les noms en italique indiquent les remplaçants, « nb sel » le nombre de sélections à l’issue du match, « e/s » les entrées et sorties. Dans la colonne « cas », = capitaine, = début de carrière, = fin de carrière, =averti, = expulsé. Dans la partie buts, CPA désigne les coups de pied arrêtés (coup franc, pénalty ou corner direct)
RÉSUMÉ


 

Dernier livre paru

Sites partenaires


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité