Tableaux de bord 839 après France-Croatie

Publié le 16 juillet 2018, mis à jour le 27 juillet 2018

Le troisième pénalty mondial de Griezmann, le quatrième 4-2 en finale de Coupe du monde, Mbappé qui rejoint Kopa et Rocheteau et Lloris qui dépasse Platini (au temps de jeu) : les tableaux de bord valent bien deux étoiles, eux aussi.

C’est la première fois qu’un joueur français transforme trois pénaltys en Coupe du monde

PNG - 5.3 ko
En inscrivant son quatrième but de la compétition contre la Croatie, Antoine Griezmann a aussi réussi son troisième pénalty en Coupe du monde, après ceux contre l’Australie et l’Argentine. Il fait mieux que Zinédine Zidane et Raymond Kopa qui en ont transformé deux, le premier en 2006 (Portugal et Italie), le deuxième en 1954 (Mexique) et 1958 (RFA). Karim Benzema (Honduras, 2014), Youri Djorkaeff (Danemark, 1998), Manuel Amoros (Belgique, 1986), Michel Platini (RFA, 1982), Hector De Bourgoing (Uruguay, 1966) et Georges Verriest (Autriche, 1934) en ont marqué un chacun.

JPEG - 76.9 ko

En passant, on rappellera qu’Antoine Griezmann a rejoint Raymond Kopa et Zinédine Zidane comme tireur d’élite à cet exercice, avec six pénaltys réussis en six tentatives. Zidane en a manqué un (contre la Chine en 2006).

Lire l’article Penalty pour la France ! Brève histoire des onze mètres (1)
Voir le tableau des buteurs en Coupe du monde

L’arbitre : un Argentin en finale, et encore la vidéo

PNG - 5.5 ko
A déjà arbitré les Bleus contre l’Uruguay en quart, et en 2014 contre l’Allemagne en quarts. L’arbitre de la finale 2006 à Berlin, qui avait expulsé Zinédine Zidane après recours à la vidéo, était déjà un Argentin, Horatio Elizondo. Nestor Pitana a eu lui aussi recours à la VAR, mais ça a été pour accorder un pénalty aux Bleus.

Voir le tableau des arbitres

Le sélectionneur : Deschamps à l’égal de Zagallo et Beckenbauer

PNG - 13 ko
Ce n’est pas une statistique exclusive, bien entendu, mais elle est quand même remarquable : Didier Deschamps est le troisième à avoir gagné une Coupe du monde comme joueur et une autre comme sélectionneur. Avant lui, Mario Zagallo l’avait fait avec le Brésil (1958 et 1962 sur le terrain, 1970 sur le banc) et Franz Beckenbauer avec l’Allemagne (1974 et 1990).

JPEG - 44.4 ko

Après 83 matchs dirigés depuis août 2012, Didier Deschamps compte 53 victoires pour 15 nuls et 15 défaites. Si on les ajoute à ses 103 sélections en tant que joueur, on arrive à un cumul de 186 matchs en équipe de France pour 119 victoires, 38 nuls et seulement 27 défaites.

Voir le tableau des sélectionneurs

Coupe du monde : 34 victoires sur 66

PNG - 7.2 ko
Les Bleus ont joué leur 66ème match de Coupe du monde contre la Croatie. Ils en ont gagné 34, pour 19 défaites et 13 nuls. Ils ont inscrit 120 buts et en ont encaissé 77. Antoine Griezmann, Paul Pogba et Kylian Mbappé ont rejoint Emmanuel Petit et Zinédine Zidane (3) dans la liste des buteurs français en finale mondiale. Avec 4 buts marqués dans le tournoi, Griezmann et Mbappé font mieux que Henry en 1998 et 2006 (3) et Zidane en 2006 (3 aussi).

Le total de buts de l’édition 2018 pour l’équipe de France (14) est en deçà de ceux de 1998 (15), de 1982 (16) et bien sûr de 1958 (23 en seulement 6 matchs), mais il est supérieur à ceux de 2006 (9) et de 1986 (12). A l’Euro 2016, qui comptait pour la première fois sept matchs, les Bleus avait inscrit 13 buts, contre 14 en 1984 (en seulement cinq rencontres).

Voir le tableau des matchs en Coupe du monde

Le score : 4-2, le plus fréquent en finale de Coupe du monde

PNG - 12.3 ko
On l’a dit plusieurs fois à la fin du match, il faut remonter à 1970 pour voir un vainqueur marquer quatre buts en finale mondiale, et à 1966 pour retrouver une finale à 6 buts (Angleterre-RFA, 4-2 après prolongations). Mais, et c’est une surprise, le 4-2 est devenu le score le plus fréquent en finale désormais : c’est la quatrième fois qu’il advient depuis 1930 (Uruguay-Argentine), avec 1938 (Italie-Hongrie) et donc 1966. Les trois scores les plus fréquents après le 4-2 sont le 1-0 (1990, 2010 et 2014), le 2-1 (1934, 1950, 1974) et le 3-1 (1962, 1978 et 1982).

Côté français, c’est la deuxième fois que les Bleus gagnent un match sur ce score, la précédente remontant en juin 1986 contre la Belgique. C’est généralement un score rare, puisque ce n’est que le dixième depuis 1904 (sur 412 victoires). Depuis que Deschamps est sélectionneur, c’est le troisième, après celui obtenu à Gomel contre la Biélorussie en septembre 2013 et la victoire en amical contre la Russie en mars 2016.

Voir la matrice des scores

Les joueurs : Lloris cinquième au temps de jeu

PNG - 7.1 ko
Il lui manquait tout juste 90 minutes : au terme de sa finale, Hugo Lloris a dépassé Michel Platini (14 matchs joués) au temps de jeu en Coupe du monde, avec 1260 minutes contre 1259. Platini a joué deux prolongations, contre la RFA en 1982 et le Brésil en 1986. Il n’a joué que la deuxième mi-temps contre la Hongrie en 1978.

Raphaël Varane a pour sa part fait mieux que Patrick Vieira avec 12 matchs et 1019 minutes contre 941. Kylian Mbappé a déjà joué plus de matchs de Coupe du monde (7) que Didier Deschamps (6). Lucas Hernandez (7/12) et Benjamin Pavard (6/12) ont quant à eux joué au moins la moitié de leurs matchs internationaux en Coupe du monde. Une performance rare dépassée seulement par Albert Rust (1/1), René Girard (5/7) et Jean-Luc Ettori (6/9).

Voir le tableau des joueurs en Coupe du monde
Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
6 Hugo Lloris 104 9339 100% 60 24 20 0
18 Olivier Giroud 81 4362 63% 52 12 17 31
23 Blaise Matuidi 72 5098 85% 50 9 13 9
32 Antoine Griezmann 61 4147 79% 43 9 9 24
34 Paul Pogba 60 4586 85% 43 9 8 10
49 Raphaël Varane 49 4216 98% 33 8 8 3
99 N’Golo Kanté 31 2221 81% 24 5 2 1
123 Samuel Umtiti 25 2161 96% 19 3 3 3
142 Kylian Mbappé 22 1479 77% 15 4 3 8
179 Nabil Fekir 18 363 11% 11 4 3 2
230 Corentin Tolisso 14 800 64% 11 2 1 0
259 Benjamin Pavard 12 815 67% 10 2 0 1
260 Lucas Hernandez 12 807 75% 9 2 1 0
316 Steven Nzonzi 9 305 22% 7 2 0 0
Voir le tableau des joueurs

Les buteurs : Mbappé à la hauteur de Rocheteau et Kopa

PNG - 8.3 ko
Kylian Mbappé entre dans le top 50 des buteurs après seulement 22 sélections, avec déjà 8 buts, dont 7 en 2018. Il a déjà dépassé (à la moyenne de but par match) Christophe Dugarry (8 buts en 55 sélections), Dimitri Payet (8/37) et Mathieu Valbuena (8/52). Il est aussi cinquième meilleur buteur en Coupe du monde devant Rocheteau et Kopa (à la moyenne). Il est aussi le 45ème joueur (et le cinquième français) à avoir marqué en finale pour une équipe victorieuse.

JPEG - 86.8 ko

Paul Pogba a inscrit son dixième but en sélection, dont un sur coup franc. Antoine Griezmann en est à 24, ce qui le met à deux unités d’entrer dans le top 10 (Wiltord, 26). Il est désormais le spécialiste des coups de pied arrêtés (7), ce qui le place entre Kopa (6) et Zidane (8), mais encore loin de Platini (14).

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
4 Olivier Giroud 31 0 81 0,38 0 0 6 1
11 Antoine Griezmann 24 +1 61 0,39 1 6 3 0
38 Paul Pogba 10 +1 60 0,17 1 0 0 0
41 Blaise Matuidi 9 0 72 0,13 0 0 2 0
45 Kylian Mbappé 8 +1  22 0,36 0 0 2 0
127 Samuel Umtiti 3 0 25 0,12 0 0 0 0
132 Raphaël Varane 3 0 49 0,06 0 0 0 0
181 Nabil Fekir 2 18 0,11 0 0 0 0
286 Benjamin Pavard 1 0 12 0,08 0 0 0 0
325 N’Golo Kanté 1 0 31 0,03 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

La feuille de match

PNG - 5.9 ko
Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[839] France 4-2 Croatie

Coupe du monde, finale
15 juillet 2018, 18h - Moscou, stade Loujniki. 78 011 spectateurs.
arbitre : Nestor Pitana (Argentine)
sélectionneur : Didier Deschamps - 83e match, 49 ans
disposition : 4-2-3-1

TACTIQUE

JPEG - 61.3 ko

TENUES
Illustration Denis Hurley / Museum of Jerseys
Illustration Denis Hurley / Museum of Jerseys
https://museumofjerseys.com
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
1-0 18’  Mario Mandzukic contre son camp 
1-1 18’  Ivan Perisic  
2-1 38’  Antoine Griezmann sur pénalty 
3-1 59’  Paul Pogba  
4-1 65’  Kylian Mbappé Lucas Hernandez 
4-2 69’  Mario Mandzukic  
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
 1 Hugo Lloris 90     104 31 Tottenham
2 Benjamin Pavard 90    12 22 Stuttgart
 4  Raphaël Varane 90  49  25  Real Madrid
 5 Samuel Umtiti 90    25 24 FC Barcelone
21 Lucas Hernandez  90    12 22 Atlético Madrid
 13  N’Golo Kanté   55       31  27  Chelsea
 15  Steven Nzonzi  35      9  29   FC Séville
 6 Paul Pogba  90      60 25 Manchester Utd
14  Blaise Matuidi  73     71  31  Juventus
12  Corentin Tolisso  17      13   23   Bayern
10 Kylian Mbappé 90  22 19 Paris SG
 7 Antoine Griezmann  90      59 27 Atlético Madrid
 9  Olivier Giroud   81    81  31   Chelsea
 18  Nabil Fekir  9      17   24   Lyon
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
 16  Steve Mandanda  28  33  Marseille
 23  Alphonse Aréola  0 25 Paris SG
 19  Djibril Sidibé 18   25   Monaco
 3  Presnel Kimpembe  3  22   Paris SG
 17  Adil Rami   35  32   Marseille
 22  Benjamin Mendy   8  23   Manchester City
 8 Thomas Lemar 13 22  Monaco
 20  Florian Thauvin   5   25   Marseille
11 Ousmane Dembélé   16 21  FC Barcelone

Les noms en italique indiquent les remplaçants, « nb sel » le nombre de sélections à l’issue du match, « e/s » les entrées et sorties. Dans la colonne « cas », = capitaine, = début de carrière, = fin de carrière, =averti, = expulsé. Dans la partie buts, CPA désigne les coups de pied arrêtés (coup franc, pénalty ou corner direct)
RÉSUMÉ

A paraître le 14 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité